L'ONU célèbre la Journée de la langue chinoise

20 avril 2011

Les Nations Unies ont célébré mercredi 20 avril la Journée de langue chinoise, dans le cadre des journées des langues à l'ONU qui visent à promouvoir une utilisation équitable des six langues officielles au sein de l'Organisation. Ces six langues sont, outre le chinois, l'anglais, le français, le russe, le chinois, l'arabe et l'espagnol.

La date de l'évènement a été choisie en hommage à Cang Jie, personnage mythique qui aurait inventé les caractères chinois il y a quelques 5.000 ans.

Le chinois est l'une des langues les plus anciennes de la planète. Des fouilles archéologiques ont permis d'en retrouver des traces écrites remontant à 4.000 ans. Le chinois compte plusieurs milliers de dialectes mais le Mandarin est le plus parlé de tous.

L'apprentissage de l'écriture chinoise présente des défis pour les personnes dont le chinois n'est pas la langue maternelle mais aussi pour les celles dont le chinois est la langue maternelle. Elle est composée de plus de 80.000 caractères. Entre 3.000 et 5.000 d'entre eux sont communément utilisés et chacun raconte une histoire. Les Chinois passent une vie entière à apprendre ces caractères.

Dans une interview, Yong Ho, Coordinateur du programme de langue chinoise aux Nations Unies, explique qu'en Chine, les parents enseignent à leurs enfants l'écriture des caractères dès l'âge de trois ans. « L'apprentissage par coeur est une méthode traditionnelle d'enseignement en Chine, et il existe de nombreux concours pour enfants afin de savoir combien de caractères ils maîtrisent et combien de poèmes classiques ils peuvent réciter », explique-t-il.

La tonalité constitue un autre défi pour les personnes dont le chinois n'est pas la langue maternelle. Elle est très importante pour parvenir à communiquer un message. En variant la tonalité d'un mot, le sens peut changer complètement.

Pour célébrer la Journée de la langue chinoise, un certain nombre d'activités ont été proposées mercredi 20 avril au siège de l'ONU à New York, notamment un atelier de calligraphie et un autre sur les arts martiaux. Deborah Fallows, auteur de Dreaming in Chinese, a également organisé une discussion autour de son séjour en Chine.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.