Autriche : un expert de l'ONU appelle à mieux promouvoir la diversité culturelle

15 avril 2011

L'Experte indépendante de l'ONU dans le domaine des droits culturels, Farida Shaheed, a encouragé vendredi le gouvernement autrichien à valoriser la diversité culturelle, estimant qu'elle représente une ressource inestimable et doit être promue au travers de mesures concrètes.

« Le gouvernement devrait intégrer à la diversité culturelle du pays et à son patrimoine, les cultures et l'histoire des diverses communautés minoritaires d'Autriche, en les intégrant aux programmes d'enseignement des établissements scolaires publics, dans les médias et les activités culturelles », a-t-elle déclaré, ajoutant que les autorités autrichiennes « devraient également promouvoir la compréhension interculturelle et la maîtrise des langues minoritaires dans toutes les institutions officielles et chez les fonctionnaires ».

Farida Shaheed a salué un certain nombre « d'excellentes initiatives » destinées à promouvoir la diversité culturelle et les droits culturels des communautés, en particulier la codification d'un dialecte de la langue Romani - une mosaïque de langues d'origine indienne que l'on retrouve notamment en Europe dans les communautés Roms.

Au terme d'une visite dans le pays, l'experte onusienne a également recommandé qu'une institution soit mise en place et exclusivement chargée de la promotion de la diversité culturelle, en supervisant notamment les questions liées au patrimoine culturel et à la participation des communautés à la vie culturelle. Elle a également appelé le gouvernement à envisager d'étendre ce soutien à d'autres minorités linguistiques et ethniques du pays.

« En dépit des efforts déployés pour se conformer aux dispositions de la Loi sur les groupes ethniques, l'éducation bilingue est en fait rare et hautement tributaire des efforts personnels des enseignants et directeurs d'écoles », a estimé Farida Shaheed.

« Garantir les droits culturels, cela signifie permettre aux individus et aux communautés que la culture reflète l'évolution constante des modes de vie, chaque culture étant de valeur égale », a-t-elle conclu.

En conclusion, l'Experte indépendante de l'ONU a appelé le gouvernement autrichien « à donner la priorité à l'adoption d'un plan d'action nationale et à la création d'une institution chargée de la promotion des droits humains, en conformité avec les normes internationales connues sous le nom de « Principes de Paris ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le HCR exhorte l'Autriche à modifier son projet de loi sur l'asile

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'est déclaré vendredi préoccupé par de nouveaux changements pour le projet de loi autrichien sur l'asile qui restreint encore les droits des demandeurs d'asile et qui pourrait, s'il est appliqué, aller à l'encontre notamment de l'intérêt supérieur des enfants.