Bélarus : le Conseil de sécurité condamne l'attentat dans le métro de Minsk

14 avril 2011

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné mercredi dans les termes les plus vigoureux, l'attaque terroriste présumée qui a eu lieu le 11 avril à Minsk, la capitale du Bélarus, et a fait de nombreux morts et blessés.

Dans une déclaration commune lue par la présidence du Conseil, les membres du Conseil expriment « leur profonde sympathie et leurs condoléances aux victimes de cet acte odieux et à leurs familles, ainsi qu'au peuple et au gouvernement du Bélarus ».

Ils réaffirment également que « le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations constitue l'une des menaces les plus graves pour la paix et la sécurité internationales ». « Tout acte de terrorisme est criminel et injustifiable, quelque soit ses motivations, quelque soit le lieu, quelque soit le moment et quelque en soit les auteurs », poursuivent-ils, avant de réitérer « leur détermination à combattre toutes les formes de terrorisme, conformément à leurs responsabilités, en vertu de la Charte des Nations Unies ».

Enfin, ils concluent leur déclaration commune en rappelant aux États « qu'ils doivent veiller à ce que les mesures prises pour lutter contre le terrorisme soient conformes à leurs obligations en vertu du droit international ».

Selon la presse, une explosion dans le métro de Minsk, lundi 11 avril, à 17h55, a tué douze personnes et en a blessé plus de 126. Citant les autorités, les médias indiquent que plusieurs suspects ont été arrêtés depuis, et avoué leur participation à cet attentat, ainsi qu'à deux autres, en 2005 et 2008.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Bélarus : Ban Ki-moon attristé par une explosion meurtrière dans le métro de Minsk

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé sa tristesse sur l'explosion meurtrière qui a frappé lundi le métro de la ville de Minsk, au Bélarus. L'explosion aurait tué plusieurs personnes et blessé beaucoup d'autres.