Côte d'Ivoire : Ban Ki-moon appelle Laurent Gbagbo à céder le pouvoir

7 avril 2011
Le Secrétaire général Ban Ki-moon avec le sénateur américain John Kerry (à gauche) à Washington.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé une nouvelle fois jeudi l'ancien Président de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo, à céder le pouvoir à Alassane Ouattara, qui a remporté l'élection présidentielle de novembre 2010.

« C'est sa dernière chance pour partir avec élégance. Je l'appelle une fois encore à faire tout ce qu'il peut en tant que citoyen de Côte d'Ivoire », a déclaré Ban Ki-moon lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre avec le sénateur américain John Kerry à Washington, où il se trouvait en visite jeudi.

Le Secrétaire général de l'ONU a rappelé que les Nations Unies avaient « pris des mesures militaires limitées au cours des derniers jours en accord avec la résolution du Conseil de sécurité pertinente pour protéger la population civile et pour se défendre alors que les patrouilles de l'ONU et le quartier général des Nations Unies ont été attaqués » par des forces loyales à Laurent Gbagbo.

« Nos mesures militaires ont été un succès. Toutefois, M. Gbagbo reste toujours dans sa résidence », a-t-il constaté. « Il est absolument nécessaire maintenant qu'avant qu'il ne soit trop tard, il cède le pouvoir au dirigeant démocratiquement élu, M. Ouattara. »

Selon Ban Ki-moon, « ce qui se passe en Côte d'Ivoire a d'énormes implications pour un continent qui aura seize élections présidentielles cette année. »

« La communauté internationale continuera à faire pression pour que la volonté démocratique du peuple ivoirien soit respectée. Nous continuerons à protéger les civils innocents et nous essaierons de traîner en justice ceux qui commettent des atrocités », a-t-il ajouté.

Selon la presse, Laurent Gbagbo est retranché dans sa résidence dans la capitale économique Abidjan et refuse de céder le pouvoir depuis plusieurs mois à Alassane Ouattara, dont la victoire à l'élection présidentielle a été reconnue par la communauté internationale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.