Ban Ki-moon salue la contribution des Etats-Unis au budget de l'ONU

Ban Ki-moon salue la contribution des Etats-Unis au budget de l'ONU

Ban Ki-moon.
« L'engagement continu et le leadership des États-Unis est essentiel pour l'ONU, afin qu'elle soit en mesure de mener à bien les nombreuses tâches que vous attendez d'elle », a déclaré jeudi le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, lors d'une réunion à Washington avec des membres de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des Représentant.

Au programme de cette rencontre, la situation en Côte d'Ivoire et en Libye, ainsi que plusieurs autres dossiers chauds dans lesquels l'ONU joue un rôle important.

« Quotidiennement, les Nations Unies font ce qu'aucun pays ne peut faire seul », a-t-il estimé devant les membres de la Commission, avant de souligner que l'ONU et les Etats-Unis poursuivaient « les mêmes buts et objectifs ».

« Les résultats montrent un retour sur investissement hors norme pour les opérations menées par l'ONU, que ce soit en Iraq, en Afghanistan, au Soudan, en Haïti ou pour ce qui a trait à la réforme de l'organisation elle-même », a-t-il poursuivi, avant d'exprimer sa gratitude aux États-Unis, de loin le plus grand contributeur au financement de l'ONU.

Ban Ki-moon a d'ailleurs convenu avec les membres de la Commission que l'ONU devait remplir ses tâches avec la plus grande « responsabilité, transparence et efficacité ». « Ceci est essentiel dans les meilleures circonstances, et ça l'est encore plus dans des conditions économiques difficiles », a-t-il ajouté.

Après cette rencontre, Ban Ki-moon a eu des entretiens avec des parlementaires clés du Sénat et de la Chambre des représentants et avec la commission des affaires étrangères du Sénat. Il devait également rencontrer la Secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, dans l'après-midi, avant de rentrer au siège de l'ONU, à New York.