Côte d'Ivoire : les Casques bleus pris pour cible par les forces pro-Gbagbo

2 avril 2011

Les Casques bleus de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), ont été attaqués à plusieurs reprises par les forces loyales à Laurent Gbagbo.

Vendredi à Cocody, une patrouille de l'ONUCI a été attaquée par les forces loyales à Laurent Gbagbo. Il s'en est suivi un échange de feu au cours duquel environ cinq éléments des Forces Spéciales ont été touchés. Il n'y a pas eu de blessés au sein des troupes de l'ONUCI, a indiqué samedi la mission par communiqué.

Samedi, une patrouille d'escorte de l'ONUCI a une fois de plus été la cible de tirs des forces spéciales de Laurent Gbagbo dans les environs du Plateau, alors qu'elle effectuait une mission humanitaire.

Quatre Casques bleus ont été grièvement blessés et reçoivent actuellement des soins à la clinique médicale de la Mission.

L'ONUCI a condamné « cette vague d'attaques ciblées des forces spéciales de Laurent Gbagbo contre le siège » et a réaffirmé « que ceux qui en sont responsables ne resteront pas impunis ».

L'ONUCI rappelle « que les Casques bleus déployés dans le pays agissent sur la base le chapitre VII de la Charte des Nations Unies et sont autorisés à riposter à toute attaque dirigée contre eux ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : l'ONU appelle les forces pro-Ouattara à ne pas se venger

Alors que les forces loyales au Président ivoirien Alassane Ouattara continuent leur avancée dans la capitale commerciale de Côte d'Ivoire, Abidjan, le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme les a exhortées vendredi à ne pas s'engager dans des actes de vengeance à l'égard des partisans de l'ancien Président Laurent Gbagbo.