Libye : l'UNICEF fournit de l'eau potable et installe des latrines à la frontière tunisienne

31 mars 2011

Alors que la crise humanitaire en Libye continue de s'accentuer, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a déployé son aide, assurant notamment la prise en charge des enfants et la construction d'infrastructures d'assainissement et de distribution d'eau à la frontière avec la Tunisie.

« L'objectif est de garantir la maintenance des infrastructures d'assainissement et d'hygiène ainsi que les services fournis par les camps », a dit le Coordonnateur de l'UNICEF pour l'eau et l'assainissement, Souleymane Sow.

L'agence onusienne est présente dans le camp de transit d'Ataawan à la frontière entre la Libye et la Tunisie ainsi que dans le camp de Sousha où les migrants sont ensuite transférés.

L'UNICEF fournit de l'eau potable au plus de 7.000 personnes qui vivent dans le camp de Sousha. Plus de 632 latrines ont été installées afin de limiter les maladies diarrhéiques et bactériennes notamment pour la santé des enfants.

Des kits d'hygiène ont été distribués dans le camp et des sensibilisations sur les règles de bases en matière d'hygiène ont été effectuées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : la violence cause davantage de déplacements dans l'est, selon le HCR

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué vendredi avoir reçu des informations concordantes de la part des nouveaux arrivants et d'un certain nombre de partenaires dans l'est de la Libye selon lesquelles il y aurait une augmentation des déplacements internes.