Lutte contre le crime organisé : l'ONUDC rappelle le rôle clé du Kenya en Afrique de l'Est

28 mars 2011

En visite au Kenya, le chef de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) s'est entretenu lundi avec les autorités dans la capitale, Nairobi, pour passer en revue une série de défis auquel ce pays de la Corne de l'Afrique est confronté, de la lutte contre la piraterie, à la réforme de la police nationale, en passant par le trafic de drogues.

« Le rôle du Kenya est essentiel et le pays est un partenaire clé dans la lutte contre les menaces émergentes pour la sécurité régionale et internationale, telles que la piraterie et le trafic de drogues », a rappelé le Directeur exécutif de l'ONUDC, Iouri Fedotov, au premier jour de sa visite.

Pour traiter des problèmes qui dépassent largement le cadre des frontières des Etats, l'ONUDC développe une approche régionale, qui se concentre notamment sur le renforcement de la coopération dans les domaines de l'application de la loi, de la construction de capacités de contrôle aux frontières et de lutte contre la corruption.

Lors de ce séjour, Iouri Fedotov doit visiter la prison de Shimo Le Tewa et le palais de justice de Mombasa, dont la rénovation a été soutenue par l'ONUDC, afin d'offrir un niveau suffisant de sécurité pour les procès et des conditions de détention humaines pour les condamnés. Il doit s'entretenir aussi avec des membres du gouvernement, sur la réforme de la justice pénale et la lutte contre le terrorisme.

Le chef de l'ONUDC devrait aussi rencontrer des représentants d'organisations non-gouvernementales pour aborder les questions liées à la consommation croissante de drogue dans le pays.

« L'ONUDC reconnaît que la toxicomanie est une maladie et non un crime. Quand on parle de lutte contre l'utilisation de drogues, le traitement est un élément crucial. Il a aussi été prouvé que c'était un remède bien plus efficace que la répression », a-t-il rappelé, alors que depuis janvier 2011, l'ONUDC assiste les autorités kenyanes dans la mise en place d'une réponse et de traitements adaptés à la dépendance aux drogues.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONUDC met en garde contre les liens entre criminalité et terrorisme

En ouverture d'une réunion internationale sur les connexions entre terrorisme et criminalité internationale, organisée à Vienne, en Autriche, le Directeur de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov, a appelé à renforcer la coopération internationale et à intensifier les efforts dans la lutte « contre les menaces combinées de la criminalité et du terrorisme ».