L'ONU exhorte la Syrie à respecter les droits fondamentaux

25 mars 2011

Dans un entretien téléphonique vendredi avec le Président syrien, Bachar Al Assad, consacré à la situation dans le pays, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé le gouvernement de la Syrie et ceux du reste de la région à respecter et protéger les droits fondamentaux de leurs citoyens.

Lors de cette conversation, le chef de l'ONU a rappelé que les peuples de toute la région ont « exprimé leurs aspirations démocratiques par des moyens pacifiques » et que « les gouvernements ont l'obligation de respecter et de protéger les droits fondamentaux de leurs citoyens », a indiqué son porte-parole.

Exhortant ensuite les autorités syriennes « à faire preuve d'un maximum de retenue », Ban Ki-moon a exprimé l'espoir de voir « des réponses significatives à l'expression des inquiétudes légitimes » du peuple.

Plus tôt dans la journée, le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) avait indiqué que la situation en Syrie s'était « considérablement aggravée au cours de la semaine », avec l'utilisation par les autorités de balles réelles et de gaz lacrymogènes ayant entrainé la mort d'au moins 37 personnes à Deraa, une ville situé au sud du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.