AIEA : le Japon fait état d'une explosion dans la centrale de Fukushima

AIEA : le Japon fait état d'une explosion dans la centrale de Fukushima

Le siège de l'AIEA à Vienne.
Les autorités japonaises ont informé l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) de l'explosion survenue samedi à la centrale nucléaire de Fukushima, particulièrement touchée par le tremblement de terre qui a frappé le Japon vendredi.

Selon l'AIEA, l'Agence japonaise pour la sécurité nucléaire et industrielle (NISA) a étendu le périmètre d'évacuation autour du réacteur nucléaire défaillant de 10 à 20 kilomètres afin de limiter l'impact d'éventuelles radiations. Pour la centrale de Fukushima Daini, le rayon d'évacuation des riverains a été étendu de 3 à 10 kilomètres, a précisé l'AIEA.

Selon la presse, l'explosion fait craindre une possible fusion dans le réacteur, alors que le système de refroidissement a été touché par le fort séisme de magnitude 8,9 vendredi.

Les autorités japonaises ont également indiqué qu'elles se préparaient à distribuer des comprimés d'iode aux habitants des zones proches des deux centrales. L'iode est utilisée afin d'aider le corps à se protéger d'une exposition radioactive. L'AIEA a offert son assistance technique au Japon et surveille de près la situation, a-t-elle encore ajouté.

Selon la presse, un tsunami a ravagé la côte nord-est du Japon vendredi après un séisme d'une magnitude de 8,9, considéré comme un record au Japon. Le bilan provisoire de la catastrophe est d'au moins 1.000 victimes et des centaines de personnes sont portées.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé vendredi son choc et sa tristesse après le séisme d'une magnitude de 8,9 qui a frappé le Japon et a indiqué que les Nations Unies feraient tout ce qu'elles peuvent pour apporter l'assistance nécessaire.

« Le monde est sous le choc et attristé par les images venant du Japon ce matin », a dit Ban Ki-moon lors d'un point de presse au siège de l'ONU à New York. « Au nom des Nations Unies, je veux exprimer mes plus profondes sympathies et sincères condoléances au peuple et au gouvernement japonais, et plus particulièrement à ceux qui ont perdu leur famille et leurs amis dans le séisme et les tsunamis qui ont suivi ».