Inauguration d'un nouveau bureau politique régional de l'ONU pour l'Afrique centrale

2 mars 2011

Les Nations Unies ont ouvert mercredi un nouveau bureau politique en Afrique centrale afin de consolider la paix, favoriser la prévention des conflits et lutter contre les problèmes transfrontaliers comme le trafic de drogues et le crime organisé.

« L'établissement de ce bureau honore les aspirations des dirigeants de la sous-région qui depuis des années cherchent une présence politique des Nations Unies pour répondre à des menaces majeures sur la paix et la sécurité dans cette partie de l'Afrique », a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe, présent à l'inauguration du bureau situé à Libreville, la capitale du Gabon.

Le Bureau régional pour l'Afrique centrale a un mandat de deux ans et sera dirigé par un Représentant spécial qui sera nommé prochainement par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

« L'ouverture de ce bureau en Afrique centrale est un investissement dans la prévention plutôt que dans l'intervention. Il a été mis en place pour renforcer la capacité des acteurs sous-régionaux pour qu'il puissent prévenir et résoudre les conflits dans un cadre sous-régional », a expliqué le chef des affaires politiques de l'ONU.

Cette entité est le troisième bureau politique régional instauré par l'ONU afin de promouvoir la diplomatie préventive avec le Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Centre régional des Nations Unies pour la diplomatie préventive en Asie centrale.

« Aux Nations Unies, nous assistons à une renaissance de la diplomatie préventive et la médiation comme une option effective pour résoudre les crises », a expliqué B. Lynn Pascoe en soulignant que les Etats membres sont aussi en train de renouveler leur engagement dans la diplomatie comme un instrument de résolution des conflits.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon demande plus d'efforts pour résoudre les crises en Afrique centrale

La persistance de poches d'instabilité et de violences armées en Afrique centrale rappelle l'urgence de redoubler d'efforts pour résoudre définitivement les crises diverses qui affectent la sous-région, a estimé le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans un message cette semaine aux participants de la 31ème réunion ministérielle du Comité consultatif permanent de l'ONU chargé des questions de sécurité en Afrique centrale.