Iraq : la mission de l'ONU appelle à inclure tous les Iraquiens dans la reconstruction

2 mars 2011
"Adoptez la construction, pas la destruction. L'avenir est entre vos mains", proclame un panneau en Iraq.

Le Représentant spécial de l'ONU pour l'Iraq, Ad Melkert, s'est dit mercredi "encouragé par la détermination du Conseil des représentants et du gouvernement à rechercher le dialogue avec la société civile, afin de répondre aux doléances exprimées par le peuple iraquien, ainsi que par le soutien unanime apporté par toutes les parties iraquiennes à l'amélioration de l'accès aux services de base ».

Il a toutefois estimé que des changements fondamentaux étaient « nécessaires pour créer la stabilité et la confiance ».

Dans un communiqué rendu public mercredi, le chef de la Mission d'assistance de l'ONU pour l'Iraq (MANUI) appelle également toutes les autorités iraquiennes « à reconnaître pleinement l'importance de la participation de tous les Iraquiens à la construction d'un Etat démocratique, stable et prospère, en vue de consolider et de renforcer les progrès importants réalisés dans la récente période ».

« Tout en reconnaissant le devoir qui incombe aux autorités iraquiennes d'assurer l'ordre public dans le pays, plusieurs cas de violations des droits de l'homme liés à des manifestations ont été signalés », poursuit le communiqué, qui cite notamment l'utilisation disproportionnée de la force par les forces de sécurité iraquiennes qui a fait plusieurs morts et blessés, les restrictions imposées aux médias, les attaques contre les organisations de presse et les arrestations de journalistes.

Regrettant la perte de vies humaines, la MANUI « invite le Conseil des représentants et le gouvernement à s'assurer que les griefs légitimes formulés par le peuple seront pris en compte et que ceux qui ont commis des violations des droits de l'homme devront rendre des comptes ».

« La mission de l'ONU continuera d'être aux côtés de l'Iraq et de son peuple, à l'appui de leur quête de prospérité et de paix durable », poursuit le communiqué. « Elle exprime sa volonté d'aider les autorités iraquiennes à répondre aux préoccupations immédiates du peuple et de trouver des solutions à long termes pour surmonter les difficultés rencontrées par le pays ».

« Alors que l'Iraq reconstruit son économie, il faut également renforcer les nouvelles institutions démocratiques pour assurer un avenir durable, profitant à tous les éléments de la société », ajoute Ad Melkert, avant de conclure en soulignant qu'il n'existe pas de « processus parfait », « de solution miracle », mais que « l'ONU s'est engagée à soutenir le peuple et le gouvernement de l'Iraq en ces temps difficiles ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.