Thaïlande-Cambodge : l'Envoyé spécial de l'UNESCO achève sa mission

2 mars 2011

En visite à Bangkok et à Phnom Penh du 27 février au 1er mars, l'Envoyé spécial de l'Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a rencontré des dirigeants thaïlandais et cambodgiens pour discuter des moyens de sauvegarder le temple de Preah Vihear, site du patrimoine mondial.

M. Matsuura s'est rendu dans les deux capitales asiatiques à la demande de la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, avec laquelle il est resté en contact étroit pendant toute la durée de sa mission.

A Bangkok, la capitale thaïlandaise, M. Matsuura a rencontré le Premier ministre, Abhisit Vejjajiva, le ministre des Affaires étrangères, Kasit Piromya, et le ministre des Ressources nationales et de l'Environnement, Siwit Khunkitti. L'Envoyé spécial a également été reçu par la Princesse Maha Chakri Sirindhorn, Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO.

A Phnom Penh, la capitale cambodgienne, M. Matsuura a rencontré le Premier ministre, Hun Sen, et le Vice-Premier ministre, Sok An. Il a également été reçu par le Roi Norodom Sihamoni.

Lors des discussions menées dans les deux capitales, M. Matsuura a insisté sur la nécessité de créer les conditions nécessaires à la sauvegarde du temple de Preah Vihear, qui date du XIe siècle. M. Matsuura, ancien Directeur général de l'UNESCO et ancien président du Comité du patrimoine mondial (1998-1999), a exprimé l'espoir de voir s'établir un dialogue durable entre les deux pays, qui garantisse la préservation du site sur le long terme. L'Envoyé spécial de l'UNESCO ne s'est pas rendu à Preah Vihear lors de son séjour.

Au terme de la mission de M. Matsuura, Irina Bokova a déclaré qu'elle était satisfaite que ces rencontres aient pu avoir lieu et que l'UNESCO ferait tout ce qui était en son pouvoir pour maintenir le dialogue. Elle a également réitéré la déclaration faite juste avant la mission de l'Envoyé spécial, soulignant que « le patrimoine culturel mondial ne devrait jamais être une source de conflit. »

Le temple de Preah Vihear a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial pour sa valeur exceptionnelle universelle, conformément à la Convention du patrimoine mondial de 1972 ratifiée par le Cambodge et la Thaïlande.

Conformément à la Convention, les Etats parties reconnaissent que « ce patrimoine constitue un patrimoine mondial pour la protection duquel la communauté internationale tout entière a le devoir de coopérer. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO nomme un Envoyé spécial pour le Cambodge et la Thaïlande

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a nommé vendredi le Japonais Koïchiro Matsuura, Envoyé spécial sur le contentieux qui oppose le Cambodge et la Thaïlande sur le site du temple de Preah Vihear et a occasionné un regain de tension entre les deux pays ces derniers jours.