Les Nations Unies célèbrent la création de la nouvelle agence ONU-Femmes

24 février 2011

Les Nations Unies ont célébré jeudi soir au siège de l'ONU à New York la création de l'ONU-Femmes, nouvelle agence dédiée à l'autonomisation des femmes et à l'égalité des genres et qui est dirigée par l'ancienne Présidente du Chili, Michelle Bachelet.

« Avec la naissance de l'ONU-Femmes, nous accueillons un nouvel agent puissant de progrès pour l'égalité des genres et l'autonomisation des femmes », a dit le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans un communiqué de presse.

« Les défis sont gigantesques mais je crois qu'avec la nouvelle énergie, le nouvel élan et cette nouvelle autorité que l'ONU-Femmes amène, ces défis seront relevés. La véritable égalité doit être notre l'héritage à léguer au 21e siècle », a-t-il ajouté.

La nouvelle entité est le résultat de la fusion entre plusieurs programmes et fonds déjà dédiés à l'égalité des genres. La Division de la promotion de la femme, l'Institut international de recherche et de formation pour la promotion de la femme, le Bureau de la Conseillère spéciale pour la problématique hommes-femmes et la promotion de la femme et le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme ont été agrégés pour former l'ONU-Femmes.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a nommé le 14 septembre dernier l'ancienne présidente du Chili, Michelle Bachelet, à la tête de l'ONU-Femmes, dont la création avait été adoptée à l'unanimité par l'Assemblée générale le 2 juillet dernier 2010.

« Pensons à tout ce que nous pouvons faire une fois que les femmes seront pleinement autonomisées en tant qu'agent de changement et de progrès dans nos sociétés », a déclaré Michelle Bachelet.

« Historiquement, il existe un grand potentiel de changement pour les femmes. Maintenant nous devons saisir cette opportunité. C'est pourquoi les femmes et les jeunes filles que j'ai rencontrées sont mes héros personnels. C'est ma fierté d'être à la tête de l'ONU-Femmes, la nouvelle voix puissante pour les femmes dans le monde », a-t-elle martelé.

Depuis sa nomination il y a six mois, Michelle Bachelet a multiplié les rencontres et les réunions avec des représentants des Etats membres, des activistes défendant la cause des femmes et d'autres responsables ou acteurs de la société civile.

Le 24 janvier dernier, devant le conseil exécutif de l'entité, elle a indiqué que le travail de l'ONU-Femmes s'articulerait autour de cinq principes : soutenir les demandes des partenaires nationaux pour renforcer la mise en place des accords et standards internationaux, soutenir les mécanismes intergouvernementaux destinés à renforcer le cadre légal régional ou international dans le domaine de l'égalité des sexes, défendre l'égalité des genres et l'émancipation des femmes, promouvoir la cohérence dans les différentes actions de l'ONU dans ce domaine, et enfin, agir comme un acteur mondial détenant une expérience et un savoir-faire.

De nombreuses personnalités étaient présentes pour cette célébration. La cérémonie de lancement s'est conclue par l'interprétation de la chanson 'One Woman' qui a été écrite pour l'occasion par Beth Blatt sur une musique composée par Graham Lyle and Clay.

Aidez-nous à connaître votre opinion sur ONU Info et à répondre à vos besoins : prenez 4 minutes pour répondre à notre sondage!

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La Directrice de l'ONU-Femmes devant la Commission de la condition de la femme

Ministres et représentants d'États Membres ont ouvert mardi la cinquante-cinquième session de la Commission de la condition de la femme et ont entendu pour la première fois la Directrice exécutive d'ONU-Femmes, Michelle Bachelet, énumérer les priorités de cette nouvelle entité composite de l'ONU.