L'ONU prolonge le transfert de casques bleus du Libéria en Côte d'Ivoire

16 février 2011

Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU, réunis mercredi pour évoquer la situation en Côte d'Ivoire, ont autorisé le Secrétaire général de l'ONU à prolonger le transfert, à titre temporaire, d'éléments de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) à l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

Dans leur résolution, les membres du Conseil rappellent « le rôle essentiel joué par les ressources transférées de la MINUL à l'ONUCI dans les circonstances difficiles actuelles en Côte d'Ivoire ». Ils réaffirment également leur « plein appui au Représentant spécial du Secrétaire général en Côte d'Ivoire dans l'accomplissement de sa mission ».

Enfin, rappelant le chapitre IV de la Charte des Nations Unies intitulé « Action en cas de menace contre la paix, de rupture de la paix et d'acte d'agression », ils décident d'autoriser le Secrétaire général « à prolonger de trois mois, au plus, le transfert à titre temporaire, de la MINUL à l'ONUCI, de trois compagnies d'infanterie, d'une unité aérienne constituée de deux hélicoptères de transport militaires ainsi que de trois hélicoptères armés et de leur équipage ».

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le HCR met en place un nouveau camp de déplacés à l'ouest de la Côte d'Ivoire

Alors que la Côte d'Ivoire est toujours dans l'impasse politique, le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) a entamé lundi le défrichage d'un terrain à l'ouest du pays pour y établir un nouveau camp et y accueillir les déplacés qui fuient les tensions ethniques et les violences postélectorales depuis décembre dernier.