Ban Ki-moon salue les efforts de stabilisation du Pérou et de l'Equateur

15 février 2011

Après une visite lundi en Equateur, au cours de laquelle il a salué les efforts entrepris pour consolider la démocratie après les troubles de l'an dernier, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon est au Pérou où il a vanté les avancées du pays en une décennie.

Après une visite lundi en Equateur, au cours de laquelle il a salué les efforts entrepris pour consolider la démocratie après les troubles de l'an dernier, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon est au Pérou où il a vanté les avancées du pays en une décennie.

S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe avec le Président péruvien, Alan Garcia, à Lima, le chef de l'ONU a souligné « les progrès considérables » réalisés par le pays depuis dix ans « dans la consolidation de la démocratie et la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement ».

« Le défi maintenant, c'est de répandre ces gains pour que toutes les communautés les plus vulnérables du pays, en particulier celles des zones rurales, où la majorité des peuples autochtones vivent, en bénéficient », a-t-il ajouté, quelques heures avant de conclure sa visite par une intervention à l'Université nationale de San Marcos consacrée au le rôle de l'ONU dans la construction d'un monde plus durable et plus équitable.

Lundi, lors de sa précédente étape en Equateur, Ban Ki-moon avait salué les efforts entrepris par ce pays d'Amérique latine pour consolider la démocratie après les troubles qu'il a connu en 2010.

S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe avec le président Rafael Correa, à Quito, le Secrétaire général venait montrer le soutien de l'ONU à l'Equateur après les troubles sociaux du 30 septembre dernier, au cours desquels le président équatorien avait été blessé par des gaz lacrymogènes lors d'une manifestation contre des mesures gouvernementales réduisant les avantages octroyés aux fonctionnaires.

« À l'époque, j'ai exprimé mon soutien aux institutions démocratiques de l'Équateur et à son gouvernement élu. Je suis ici aujourd'hui aux côtés du gouvernement et du peuple de l'Équateur », avait ainsi déclaré Ban Ki-moon, devant la presse.

« Je suis convaincu que par le dialogue, l'Équateur continuera à renforcer ses institutions de développement et à forger la solidarité », avait-il poursuivi, saluant le travail de stabilisation et de démocratisation entrepris par Rafael Correa depuis son entrée en fonction quatre ans auparavant. Ban Ki-moon avait notamment salué l'engagement du pays sur les droits de l'homme, qualifiant l'invitation ouverte adressée aux experts des droits de l'homme de l'ONU de « modèle à suivre » pour de nombreux autres pays.

Evoquant aussi l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique, le Secrétaire général avait aussi félicité l'Équateur pour son initiative Yasuní-ITT visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le chef de l'ONU en Equateur et au Pérou la semaine prochaine

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, va se rendre à la fin de semaine en Équateur et au Pérou pour une visite officielle au cours de laquelle il s'entretiendra avec les dirigeants des deux pays, a annoncé mercredi son porte-parole.