L'UNESCO nomme un Envoyé spécial pour le Cambodge et la Thaïlande

L'UNESCO nomme un Envoyé spécial pour le Cambodge et la Thaïlande

L'ancien directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura.
La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a nommé vendredi le Japonais Koïchiro Matsuura, Envoyé spécial sur le contentieux qui oppose le Cambodge et la Thaïlande sur le site du temple de Preah Vihear et a occasionné un regain de tension entre les deux pays ces derniers jours.

Dans un communiqué, l'UNESCO annonce que Koïchiro Matsuura, ancien Directeur général de l'organisation onusienne, se rendra à Bangkok et Phnom Penh pour discuter de la manière dont le temple de Preah Vihear peut être préservé.

« Il examinera avec les deux parties les moyens d'atténuer les tensions et de promouvoir le dialogue autour de la préservation du temple, conformément au mandat de l'organisation », indique la Directrice de l'UNESCO.

Depuis 2008, en raison de sa valeur universelle exceptionnelle, le site de Preah Vihear est classé au patrimoine mondial établit par l'UNESCO. Conformément à la Convention sur le patrimoine mondial de 1972, il est « du devoir de la communauté internationale dans son ensemble de coopérer pour assurer la protection » des sites classés.

En 1953, à l'indépendance du Cambodge, l'armée thaïlandaise avait pris possession du temple situé sur la frontière entre les deux Etats. Mais le 15 juin 1962, la Cour internationale de justice de La Haye lui a accordé la souveraineté sur le site. Depuis cette date, de nombreux incidents frontaliers aux abords du temple ont éclaté.