Thaïlande et Cambodge : l'UNESCO appelle à la retenue près du temple de Preah Vihear

4 février 2011

La Directrice générale du l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, s'est dite « profondément préoccupée » vendredi par « la soudaine escalade de la tension entre le Cambodge et la Thaïlande » autour du Temple de Preah Vihear inscrit au Patrimoine mondial de l'humanité depuis le 7 juillet 2008.

Selon la presse, deux soldats cambodgiens ont été tués et deux autres blessés vendredi, alors qu'un civil thaïlandais est décédé, dans des échanges de tirs d'artillerie, dont chaque camp s'est rejeté la responsabilité.

« Des rapports indiquent que les troupes de chaque côté ont échangé des tirs, entrainant la perte de plusieurs vies humaines et causant des dégâts sur le temple », indique le communiqué de l'UNESCO.

« La Directrice générale a fait part de son désarroi face à ce soudain enchaînement d'évènements. Elle appelle les deux parties à faire preuve de retenue par égard pour la préservation du Temple de Preah Vihear et à ouvrir des canaux directs de communication au plus haut niveau, afin de faire baisser la tension », poursuit-il.

Le majestueux complexe de Preah Vihear, dédié à Shiva, se trouve au bord d'un plateau qui domine la plaine du Cambodge et un territoire quelques kilomètres carrés situé à la frontière avec la Thaïlande. Erigé au XIe siècle, le temple fait l'objet d'un contentieux entre les deux pays, alimenté par la présence d'hydrocarbures dans le sous-sol du plateau.

En 1953, à l'indépendance du Cambodge, l'armée thaïlandaise avait pris possession du temple, que l'UNESCO qualifie de « chef-d'œuvre remarquable de l'architecture khmère ». Mais le 15 juin 1962, la Cour internationale de justice de La Haye a accordé au Cambodge la souveraineté sur le site. Depuis cette date, de nombreux incidents frontaliers aux abords du temple ont éclaté. Le dernier en date remontait au 31 janvier 2010.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le PNUD en deuil après la mort en Jordanie de cinq participants à une formation

Deux hauts responsables de l'ONU ont exprimé leur profonde tristesse après l'accident d'un bus transportant des participants à une formation du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Jordanie.