Sud Soudan : l'ONU préoccupée par des affrontements meurtriers au nord de Malakal

Sud Soudan : l'ONU préoccupée par des affrontements meurtriers au nord de Malakal

media:entermedia_image:3ea0eacc-d02f-44d5-b067-c8626a44993c
La Mission des Nations Unies pour le Soudan (MINUS) a exprimé vendredi son inquiétude sur des combats internes au sein d'une unité mixte intégrée des forces armées soudanaises au nord de la ville de Malakal, située au Sud-Soudan.

« Selon nos informations, deux soldats de cette unité ont été tués pendant les affrontements ainsi qu'un Soudanais employé par le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) qui a été touché par des tirs croisés pendant les combats. Il est décédé des suites de ces blessures alors qu'il était transféré d'urgence à l'hôpital de la MINUS à Malakal », a indiqué vendredi la MINUS dans un communiqué de presse.

Des membres de la MINUS ont rencontré des membres du Comité de surveillance mixte des forces armées soudanaises et discuté avec les autorités locales. L'objectif, estime la MINUS, est « de les aider à contenir les affrontements et résoudre les différends au sein de l'unité mixte à travers un dialogue pacifique pour garantir la sécurité ».

Le 31 janvier dernier, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté les deux parties à l'Accord de paix global qui a mis fin en 2005 à la guerre civile entre le Nord et le Sud-Soudan, à garder leur calme en attendant la proclamation des résultats définitifs du référendum d'autodétermination du Sud-Soudan.

Organisé en janvier, le scrutin s'est déroulé de manière pacifique et les premières indications montrent que les Sud-Soudanais ont voté à une écrasante majorité en faveur de la sécession.