Myanmar : Ban Ki-moon espère le changement après l'élection du nouveau Président

Myanmar : Ban Ki-moon espère le changement après l'élection du nouveau Président

media:entermedia_image:e79de89c-4c10-4a01-a3b6-e87f8ba3a315
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a pris note vendredi de l'élection par le Parlement de l'Union du Myanmar du nouveau Président et des Vice-présidents du gouvernement de l'Union.

Ban Ki-moon espère « que l'annonce marque le début d'un changement dans le statu quo. Cela représente une opportunité importante pour le Myanmar », a dit son porte-parole dans une déclaration. « Il espère que cela va mener à la formation d'un gouvernement civil plus ouvert qui représente largement toutes les parties participant à la réconciliation nationale et qui réponde aux aspirations du peuple du Myanmar ».

Le chef de l'ONU a rappelé que les Nations Unies restaient prêtes « à travailler avec la gouvernement et les parties prenantes au Myanmar pour davantage de démocratisation, de développement et de stabilité ».

Selon la presse, Thein Sein, un ancien militaire a été élu le 4 février au poste de Président du Myanmar. Tin Aung Myint Oo, lui aussi un ex-militaire, et Sai Mouk Kham, membre du Parti de la solidarité et du développement de l'Union (USDP), briguaient aussi la présidence. Ils deviennent tous deux vice-présidents.

En novembre 2010, les autorités ont libéré l'opposante Aung San Suu Kyi peu après l'organisation d'élections qui ont manqué de « transparence », selon le Secrétaire général de l'ONU.