Burundi : un expert appelle à établir la Commission des droits de l'homme

2 février 2011

L'Expert indépendant sur la situation des droits de l'homme au Burundi, Fatsah Ouguergouz, a salué mercredi l'adoption de la loi créant la Commission nationale indépendante des droits de l'homme et encouragé les autorités à établir « effectivement et rapidement » cette Commission.

« J'appelle les autorités burundaises à procéder rapidement à la nomination des commissaires suivant un processus ouvert, transparent et démocratique, garantissant une participation effective de toutes les entités sociales concernées », a-t-il demandé dans un communiqué.

Le 5 janvier 2011, la loi créant la Commission a été promulguée par le Président de la République. Elle avait été adoptée fin décembre par le Parlement puis le Sénat, après une série de modifications recommandées par le Haut Commissariat aux Droits de l'Homme, et Fatsah Ouguergouz, lui-même, lors de sa visite dans le pays début novembre.

« La plupart des observations formulées par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme le 23 décembre 2009 ainsi que mes propres préoccupations exprimées lors de ma récente visite ont été prises en compte », s'est-il félicité.

L'expert mandaté par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, a toutefois estimé que des mesures devaient être prises « afin d'assurer le fonctionnement régulier et efficace » de la Commission, « particulièrement concernant les garanties d'indépendance et de pluralisme ». Pour Fatsah Ouguergouz, les autorités burundaises doivent « assurer l'autonomie financière de cette nouvelle institution, gage de son indépendance effective».

« Une étape essentielle du processus de création de la Commission a été franchie » s'est néanmoins félicité l'expert indépendant. « J'invite maintenant tous les partenaires du Burundi à apporter leur appui à la mise en place de cette institution ainsi qu'au démarrage de ses activités ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Burundi progresse malgré des inquiétudes sur des violations des droits humains

Le Représentant exécutif de l'ONU et chef du Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB), Charles Petrie, s'est dit préoccupé par des violations des droits de l'homme au Burundi tout en saluant des progrès réalisés par le pays qui a organisé ces derniers mois des élections communales, présidentielle, législatives, sénatoriales et collinaires.