Guerre du Golfe: la Commission d'indemnisation débloque 680 millions de dollars

27 janvier 2011

La Commission d'indemnisation des Nations Unies (CINU), chargée d'étudier les demandes d'indemnisation des victimes de l'invasion et de l'occupation du Koweït par l'Iraq en 1990-91, a débloqué jeudi 680 millions de dollars pour le gouvernement du Koweït, chargé de les distribuer à neuf requérants koweïtiens.

Avec ces versements, le montant des compensations distribuées après des plaintes d'individus, de gouvernements ou de sociétés privées, avoisine les 31 milliards de dollars.

La majorité des compensations ont été financées par la vente du pétrole iraquien. D'abord dans le cadre du programme « pétrole contre nourriture », qui a pris fin en avril 2003. Ensuite dans le cadre de la résolution 1483 du Conseil de sécurité votée en 2003, qui prévoit le prélèvement de 5% des recettes pétrolières iraquiennes pour alimenter le fonds de compensation des victimes.

Mise en place en 1991, comme un organe subsidiaire du Conseil de Sécurité de l'ONU, la CINU a reçu prés de 3 millions de plaintes, dans six catégories créées à cet effet, quatre pour les plaintes individuelles, une pour les sociétés du secteur privé, et une pour les plaintes de gouvernements et des organisation internationales, qui inclus notamment les dommages causés à l'environnement.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Guerre du Golfe : le Conseil de sécurité note des progrès dans la recherche des disparus

Le Conseil de sécurité de l'ONU, qui avait mardi des discussions sur l'Iraq et le Koweït, a estimé que ces deux pays avaient fait des progrès depuis un an dans leurs efforts conjoints pour retrouver les personnes disparues et les biens confisqués pendant l'invasion irakienne du Koweït et la guerre qui s'en était suivie en 1990-91.