L'ONU appelle à renforcer le soutien à la Somalie en situation de conflit depuis 20 ans

24 janvier 2011

Alors qu'approche l'anniversaire de deux décennies sans gouvernement national fonctionnel en Somalie, l'ONU a appelé la communauté internationale à intensifier son appui à ce pays qui lutte pour consolider la paix et améliorer le sort de sa population.

De grandes parties de la Somalie restent en proie à des affrontements, ce qui entraîne une situation humanitaire catastrophique pour plus de deux millions de personnes. « La Somalie est l'une des crises les plus difficiles au monde. Depuis une vingtaine d'années, les affrontements pour le pouvoir, les ressources et les terres ont détruit des vies, créé des centaines de milliers d'orphelins et ravagé des communautés », a déclaré le Résident des Nations Unies et Coordonnateur humanitaire pour la Somalie, Mark Bowden.

Malgré des décennies de conflit, de nombreux indicateurs de développement de la Somalie se sont améliorés depuis 1991 alors que l'ONU et ses partenaires locaux ont augmenté leur soutien pour la fourniture de services sociaux essentiels aux communautés vulnérables.

« Les progrès sont possibles, même dans ces circonstances difficiles. A travers le pays, de plus en plus d'enfants sont inscrits dans les écoles, des cliniques de santé ouvrent, et l'économie, entraînée par les secteurs agricole, bancaire et des télécommunications, connaît une croissance rapide », a ajouté M. Bowden.

Selon lui, « alors que les indicateurs de bien-être somaliens restent faibles, ils ont montré une nette amélioration depuis 1991 malgré la guerre continue. L'espérance de vie a augmenté, l'accès aux services de santé a presque doublé, la mortalité infantile a baissé et l'extrême pauvreté a chuté ».

Les campagnes de vaccination soutenues par l'ONU ont préservé la Somalie de la polio depuis 2007 et l'incidence du paludisme a été réduite de 57% entre 2005 et 2009. Au cours des trois dernières années, l'ONU avec des partenaires locaux a également augmenté de plus de 300% les services de nutrition pour le traitement de la malnutrition aiguë chez les enfants les plus touchés.

« Malgré d'importants signes de progrès, il reste encore beaucoup à faire. Le peuple somalien a, plus que jamais, besoin de notre soutien. La communauté internationale doit renforcer son soutien à la population de la Somalie si nous voulons protéger les gains réalisés », a ajouté Mark Bowden.

« Alors que nous réfléchissons aux conséquences tragiques de deux décennies de conflit, réaffirmons notre engagement à bâtir une paix durable qui soit à la hauteur de la résilience de millions de personnes en Somalie qui continuent à travailler à un avenir meilleur », a-t-il conclu

Cette semaine, l'ONU va lancer un plan quinquennal de développement intitulé la Stratégie d'assistance des Nations Unies pour la Somalie (UNSAS). Cette stratégie fixera des objectifs humanitaires, de relèvement et de développement pour les cinq prochaines années.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : forces somaliennes et AMISOM ont besoin de fonds pour poursuivre leurs opérations

Les soldats du Gouvernement fédéral de transition (GFT) et les soldats de la paix de la Mission de l'Union africaine (AMISOM) qui tente de stabiliser la Somalie, ravagée par la guerre civile, risquent de ne plus être payés pour leurs opérations, fautes de financement internationaux suffisants, a mis en garde jeudi le Représentant spécial de l'ONU en Somalie, Augustine Mahiga.