Un expert de l'ONU sur les droits de l'homme en RPDC en visite au Japon

Un expert de l'ONU sur les droits de l'homme en RPDC en visite au Japon

media:entermedia_image:51c0afe7-955a-4c9c-bd17-9ccc6c309106
Les autorités de République populaire démocratique de Corée (RPDC) ayant refusé la visite du Rapporteur spécial de l'ONU sur la situation des droits de l'homme en RPDC, Marzuki Darusman, celui-ci a entamé jeudi son second voyage dans un pays voisin, au Japon, après s'être rendu en République de Corée afin de rassembler des informations sur la situation en RPDC.

« Depuis que ma dernière demande de visite en RPDC a été rejetée par le gouvernement en octobre dernier, j'ai mené des missions pour rassembler des informations dans d'autres pays de la région en commençant par la République de Corée en novembre 2010 », a déclaré jeudi Marzuki Darusman par communiqué de presse.

« J'espère rassembler des informations sur les allégations de violations des droits de l'homme du peuple de RPDC. Les observations de ma mission en République de Corée en novembre dernier et mon actuelle mission au Japon figureront dans mon rapport qui sera présenté au Conseil des droits de l'homme en mars 2011 », a-t-il ajouté.

Au Japon, le Rapporteur spécial doit rencontrer des membres du gouvernement, des représentants de la société civile et des agences des Nations Unies ainsi que des familles d'exilées de RPDC qui vivent au Japon.

En novembre dernier, suite à sa visite en République de Corée, Marzuki Darusman avait plaidé en faveur de la reprise du dialogue entre les deux Corée afin notamment de mettre un terme aux problèmes des familles séparées et des personnes enlevées.

Marzuki Darusman avait appelé la RPDC à « respecter la protection et la promotion des droits de l'homme dans le pays ».