Sri Lanka : 51 millions de dollars nécessaires pour les sinistrés des inondations

Sri Lanka : 51 millions de dollars nécessaires pour les sinistrés des inondations

Des victimes d'inondations au Sri Lanka transportent des rations alimentaires distribuées par le PAM.
Face aux inondations sans précédent qui ont dévasté ces dernières semaines l'est et le centre du Sri Lanka, l'ONU et ses partenaires ont déclaré mercredi avoir besoin de 51 millions de dollars afin d'assister le million de personnes affectées par la catastrophe.

« J'espère que les donateurs vont rapidement répondre pour aider les survivants de ces inondations dévastatrices qui ont frappé de nombreuses personnes déjà vulnérables », a déclaré la Sous Secrétaire générale et Coordonnatrice adjointe des secours d'urgence aux affaires humanitaires (OCHA), Catherine Bragg, qui est actuellement sur place. « L'impact économique sur le long terme va être grave et l'assistance sera cruciale pour les efforts de reconstruction », a-t-elle ajouté.

Selon les premières évaluations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), les inondations sont dues au phénomène climatique « La Nina » qui a forcé plus de 360.000 personnes à fuir leurs logements et tué 43 autres. Plus de 6.000 maisons ont été détruites et 23.000 partiellement endommagées. Environ 10.000 personnes vivent dans des centres d'accueil dans l'attente d'un relogement.

« Ces inondations sont énormes et tragiques pour une communauté qui commençait lentement à reconstruire leurs vies après le tsunami de 2004 et la fin d'un conflit de plusieurs décennies », a souligné Catherine Bragg. « Il est difficile de saisir comment un peuple peut se relever d'une autre catastrophe, spécifiquement au moment où les cultivateurs avaient commencé à planter et avait la possibilité de subvenir à leurs besoins », a-t-elle ajouté.

Pendant les premiers jours de sa visite au Sri Lanka, la Coordonnatrice adjointe a rencontré la communauté des bailleurs afin d'évaluer les besoins financiers et humanitaires. Elle doit visiter jeudi l'une des zones les plus dévastées par les inondations dans l'est du pays.

L'appel humanitaire d'urgence sera officiellement lancé le 20 janvier à Colombo, la capitale du Sri Lanka.