Kenya : la sécheresse menace les moyens d'existence de 3 millions de gens

Kenya : la sécheresse menace les moyens d'existence de 3 millions de gens

Le Mont Kilimandjaro au Kenya.
En collaboration avec le gouvernement du Kenya, les agences de l'ONU et leurs partenaires sont engagées dans des opérations d'assistance aux victimes de la sécheresse, particulièrement sévère dans les zones arides habitées par des éleveurs nomades et où des pénuries de nourriture et d'eau sont apparues.

Liée au phénomène climatique « La Nina », la sécheresse touche près de 3 millions de personnes dans les régions du nord et de l'est du pays. A plus long terme, elle aura un impact négatif sur la production agricole et l'élevage, dont dépendent directement les populations des zones touchées.

D'ores et déjà, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) estime que la sécurité alimentaire de ces populations est mise en cause, d'autant plus que les prix des denrées alimentaires ont augmenté, du fait de la diminution des stocks disponibles.

Les opérations d'assistance mises en place par l'ONU comprennent des distributions d'eau et d'aide alimentaire, en particulier des compléments nutritionnels pour les enfants les plus vulnérables, a indiqué OCHA dans un communiqué. L'agence onusienne ajoute que cinq décès liés à la sécheresse ont par ailleurs déjà été recensés.

Une mission d'évaluation de 12 jours doit commencer lundi prochain. Menée conjointement par les agences de l'ONU et leurs partenaires kenyans, elle doit permettre de déterminer l'ampleur de la crise.