Darfour : la MINUAD lance une enquête sur de récents affrontements violents

10 janvier 2011

La Mission conjointe de l'ONU et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD) a lancé une enquête sur de nouveaux affrontements meurtriers qui ont éclaté au Nord Darfour.

La Mission conjointe de l'ONU et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD) a lancé une enquête sur de nouveaux affrontements meurtriers qui ont éclaté au Nord Darfour.

Selon la MINUAD, des échanges de tirs ont eu lieu vendredi entre troupes gouvernementales et forces de l'Armée de libération du Soudan (ALS) à Tabit, village situé à 37 kilomètres au nord-ouest de Shangil Tobaya au Nord Darfour.

La mission a immédiatement lancé une enquête sur l'incident au cours duquel trois personnes auraient été tuées. Simultanément, la mission conjointe d'évaluation humanitaire, dirigée par le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) à Shangil Tobaya a estimé lundi que la situation s'est stabilisée mais qu'une assistance supplémentaire est nécessaire.

OCHA a dénombré environ 30.000 personnes déjà déplacées autour de cette zone suite aux affrontements des dernières années. Au moins 3.000 personnes se sont rassemblées devant le camp de la MINUAD qui fournit eau potable, nourriture et soins de santé.

Depuis trois ans au moins 300.000 personnes ont été tuées au Darfour et 2,7 millions d'autres chassées de leurs foyers en raison des combats.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : la MINUAD va renforcer la protection des civils

« Nous continuerons à améliorer nos opérations sur le terrain, et en liaison constante avec les autorités locales, à assurer le suivi de la situation pour accroître notre sensibilisation à la sécurité et assurer une préparation complète de notre part », a déclaré jeudi le Représentant spécial de l'ONU et de l'Union africaine au Darfour et chef de la mission conjointe (MINUAD) dans cette région du Soudan, Ibrahim Gambari.