Un fervent combattant du VIH/Sida à la tête du Fonds pour les populations

4 janvier 2011
Dr. Babatunde Osotimehin lors de son premier discours devant le personnel du FNUAP,

L'ancien ministre de la Santé du Nigeria, Babatunde Osotimehin, a pris le 1er janvier la tête du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP). Doté d'une grande expérience dans la lutte contre le VIH/Sida, cet ancien porte-parole africain du Partenariat pour la santé maternelle, néonatale et infantile, succède à Thoraya Ahmed Obaid.

Le FNUAP aide les pays à exploiter les statistiques et données démographiques pour la mise en œuvre de politiques et de programmes destinés à réduire la pauvreté. L'agence est plus particulièrement chargée d'aider la promotion de la santé maternelle et reproductive, assistant les Etats pour qu'ils s'assurent que chaque grossesse est désirée, chaque accouchement sans danger, chaque fille et chaque femme traitée avec dignité et respect.

En Novembre, lors de l'annonce de cette nomination par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, son porte-parole avait estimé que Babatunde Osotimehin apporterait « la richesse de son expérience et sa passion pour le travail du FNUAP, qui complètent une connaissance et une compréhension approfondies de la situation mondiale et des processus critiques pour les activités du FNUAP.

« Babatunde Osotimehin a les qualifications et une vaste expérience dans la direction de programme d'action mondial pour la population et le développement et dans la promotion du droit à la santé sexuelle et reproductive », a souligné Thoraya Ahmed Obaid, avant de céder son poste.

De décembre 2008 à mars 2010, Babatunde Osotimehin était Ministre de la Santé du Nigéria et Directeur général l'Agence nationale de contrôle et de lutte contre le VIH/Sida. En reconnaissance de ces contributions et de son rôle clés dans l'organisation de la réponse du Nigeria au VIH/Sida, il a d'ailleurs reçu la médaille d'Officier de l'Ordre du Niger en 2005.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.