Aller au contenu principal

La mission de l'ONU au Soudan se prépare au référendum du 9 janvier

La mission de l'ONU au Soudan se prépare au référendum du 9 janvier

Soutien logistique de l'ONU pour l'organisation du référendum sur l'autodétermination du Sud Soudan.
Alors que le référendum d'autodétermination au Sud-Soudan se déroulera le dimanche 9 janvier, la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) à terminer d'acheminer, mardi, par voie aérienne, le matériel électoral dans l'état d'Equatoria centrale.

Alors que le référendum d'autodétermination au Sud-Soudan se déroulera dimanche 9 janvier, la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) à terminer d'acheminer, mardi, par voie aérienne, le matériel électoral dans l'état d'Equatoria centrale.

« Nous sommes désormais prêts pour le référendum », a déclaré mardi le président du Comité du référendum de la province de Terekeka, Charity Michel.

Le matériel, composé de bulletins de vote, d'urnes, d'affiches et de fournitures, sera distribué sur l'ensemble de la zone dans les trois prochains jours. Selon la MINUS, sur les quelques 40.000 personnes en âge de voter dans la localité de Tali, seuls 8100 se sont enregistrés sur les listes électorales.

Par ailleurs, le président soudanais, Omar el-Béchir, s'est rendu ce mardi à Juba, dans la capitale du Sud Soudan. Selon la presse, il y a assuré qu'il respecterait le résultat du référendum de dimanche, même s'il débouchait sur la sécession du sud du pays.

Vendredi dernier le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU au Soudan, Haile Menkerios avait de son côté félicité « tous les Soudanais pour la mise en œuvre du processus de paix ». « 2010 a été une année remarquable », a-t-il ajouté à l'occasion du 55ème anniversaire de l'indépendance du pays.

« Il y a un an, un scepticisme considérable, au niveau national et international, demeurait sur les dernières étapes du processus de paix. Des préoccupations importantes existaient sur l'organisation des deux scrutins, élections nationales et référendum d'auto-détermination au Sud-Soudan. Aujourd'hui, non seulement les élections ont eu lieu sans mettre en péril le processus de paix, mais tout est prêt pour le référendum au Sud-Soudan prévu le 9 janvier », avait-il indiqué.