Au Bangladesh, le PAM recentre ses efforts sur les femmes et les enfants malnutris

30 décembre 2010

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé jeudi qu'il reconduisait ses opérations d'assistance alimentaire au Bangladesh jusqu'à la fin de 2011, afin de continuer à venir en aide à plus de 2 millions de personnes vulnérables, extrêmement pauvres et souffrant de malnutrition chronique.

Dans un communiqué, le PAM précise que ces opérations seront élargies à l'amélioration de la résilience des communautés, avec le développement de nouveaux programmes « nourriture contre travail » et le transfert progressif au gouvernement de la gestion des programmes de repas dans les écoles publiques.

« La prolongation pendant un an des opérations en cours permettra non seulement de renforcer notre partenariat avec le gouvernement, mais aussi de soutenir le Bangladesh dans la réalisation de ses Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) », a souligné la Représentante du PAM dans le pays, Christa Räder.

Dans le cadre de ses efforts au Bangladesh, le PAM soutient le programme de Développement en faveur des groupes vulnérables (DGV) qui représente le plus grand système de filet de sécurité dans le pays depuis 30 ans.

A la fin de cette année, le gouvernement du Bangladesh, qui a augmenté ses propres contributions alimentaires et financières au DGV, prendra le relai du PAM. L'agence onusienne continuera de son côté de concentrer ses efforts sur les communautés où la malnutrition est particulièrement élevée.

L'objectif est d'apporter une aide à près de 125.000 femmes et enfants gravement sous-alimentés, dont 31.000 femmes enceintes ou allaitantes, 12.000 enfants âgés entre 6 et 24 mois et 82.000 autres de moins de cinq ans. Ils recevront des repas spéciaux composés d'aliments enrichis en micronutriments à certaines époques de l'année.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Helen Clark salue les progrès du Bangladesh dans la réalisation des Objectifs du millénaire

« Sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le Bangladesh a de quoi être fier », a déclaré la Directrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, au dernier jour d'une visite dans ce pays, appelant « à protéger les avancées réalisées contre les effets néfastes du changement climatique ».