Afghanistan : l'ONU condamne l'explosion d'une bombe au passage d'un bus

30 décembre 2010

La Mission des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné jeudi dans les termes les plus énergiques l'explosion d'une bombe qui a frappé un bus civil dans le district de Nahr-e-Saraj (province de Helmand) et aurait causé la mort d'au moins 14 personnes et blessé grièvement plusieurs autres, dont des enfants.

« Nous offrons nos sincères condoléances, et celles de la famille des Nations Unies en Afghanistan, aux familles et amis de ceux qui ont perdu la vie, ainsi que nos prières pour le prompt rétablissement des survivants », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Afghanistan, Staffan de Mistura.

« Déposer des engins explosifs improvisés sur les routes ciblant les moyens de transport civils ou frappant les civils de manière aveugle est contraire au droit international humanitaire. Il ne peut y avoir aucune justification pour une telle action », a-t-il ajouté.

L'équipe chargée des droits de l'homme au sein de la MANUA collecte des informations sur cet incident, précise le communiqué de la Mission.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : les élections ont constitué un tournant, selon le Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité de l'ONU a réitéré mercredi que les élections législatives du 18 septembre en Afghanistan ont constitué une étape importante dans le processus politique, après avoir entendu un exposé du Représentant spécial du Secrétaire général, Staffan de Mistura, sur la situation dans ce pays.