Le PAM a dépensé près de 6 millions de dollars cette année pour aider le Kirghizistan

29 décembre 2010

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a dépensé près de 6 millions de dollars cette année au Kirghizistan, où il a assisté 240.000 personnes touchées par le conflit dans le sud et 380.000 autres personnes vulnérables dans six des sept provinces du pays.

C'est le montant le plus élevé jamais dépensé par l'agence onusienne en une seule année dans ce pays d'Asie centrale, a souligné le PAM dans un communiqué.

Les fonds ont été dépensés pour des activités telles que l'achat de nourriture et la location de moyens de transport, qui étaient nécessaires pour répondre aux besoins des personnes touchées par la crise en avril et l'impact qu'elle a eue sur les marchés et les moyens de subsistance.

« Soutenir les marchés locaux autant que possible est une pierre angulaire de l'engagement du PAM dans un pays et un élément fondamental de notre politique d'intervention humanitaire », a déclaré Rasmus Egendal, le représentant du PAM au Kirghizistan. "Ce type d'investissement contribue à stabiliser les marchés et à créer des emplois."

Le soulèvement violent qui a renversé en avril l'ancien Président Kourmanbek Bakiev, ainsi que les affrontements ethniques qui ont éclaté dans le sud du Kirghizistan en juin ont déraciné des milliers de personnes qui ont eu besoin d'aide humanitaire.

Au cours de l'année, le PAM a distribué 20.000 tonnes de nourriture, dont 8.500 ont été achetés par l'intermédiaires de compagnies kirghizes.

L'agence onusienne, qui a commencé ses opérations au Kirghizistan en 2008, souhaite étendre son soutien aux entreprises locales et aux producteurs d'aliments dans l'année à venir car elle continue à assister les gens qui sont victimes d'insécurité alimentaire chronique.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Kirghizistan : le HCR achève son programme de logements d'urgence au sud

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a achevé cette semaine, dans le sud du Kirghizistan, son programme pour les logements d'urgence qui visait à fournir des hébergements temporaires à plus de 13.400 personnes, dont les maisons avaient été endommagées ou détruites durant les violences survenues en juin dernier dans le pays.