Les gouvernements africains peuvent faciliter la transformation économique

28 décembre 2010

Les gouvernements en Afrique peuvent faciliter la transformation économique et le développement durable grâce à des politiques qui incitent les entreprises et l'industrie à se développer, selon un extrait publié mardi d'un prochain rapport conjoint de l'ONU et de l'Union africaine.

Le Rapport économique sur l'Afrique, la publication annuelle de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et de l'UA, examine le rôle des États dans la promotion du développement en Afrique, donne des exemples concrets de réussites sur le continent et ailleurs, et recommande des mesures pour promouvoir le développement économique.

Selon Emmanuel Nnadozie, le Directeur de la division sur le développement économique et le Nouveau Partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) au sein de la CEA, la transformation de la Chine en une puissance économique mondiale, la résurgence de l'Inde et les récentes politiques interventionnistes des gouvernements occidentaux dans la lutte contre l'impact de la crise mondiale ont recentré l'attention sur le rôle de l'État dans le développement.

"Il est maintenant bien connu que l'Etat a joué et continue de jouer un rôle clé dans le miracle économique chinois, et dans ceux du Japon, de Taïwan et de la Corée du Sud auparavant", a déclaré M. Nnadozie.

Il a noté qu'il y avait de nombreuses preuves que les gouvernements en Asie de l'Est ont eu recours à des incitations, des contrôles et des mécanismes pour répartir les risques afin de guider le processus du marché concernant l'affectation des ressources.

Un projet de rapport a été récemment examiné par des experts des institutions renommées du monde entier dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, en Ethiopie. S'exprimant au nom de la Commission de l'UA lors de cet examen, Victoria Egbetayo, responsable de la politique de l'UA, a noté qu'alors que l'Afrique n'a cessé de croître économiquement, il faut une transformation majeure pour que ses populations en bénéficient de manière significative.

Selon elle, le rôle des États doit être renforcé pour favoriser cette transformation économique et sociale, pour corriger les déséquilibres du marché et améliorer la mobilisation des ressources internes et la promotion du développement durable.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Un nouvel atlas des ressources hydriques de l'Afrique montre les défis à relever

Les défis principaux de l'Afrique en matière de ressource en eaux sont exposées de manière claire dans un nouvel Atlas publié par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), qui propose des centaines de cartes détaillées et d'images satellite des 53 pays du continent mettant en lumière les problèmes d'approvisionnement en eau de l'Afrique, comme l'assèchement du lac Tchad ou l'érosion du delta du Nil, mais aussi de nouvelles méthodes efficaces destinée à la conservation des ressources en eau.