Le PNUD livre les bulletins de vote pour le référendum au Sud-Soudan

28 décembre 2010

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a livré en fin de semaine dernière à l'aéroport de Juba, la capitale du Sud-Soudan, des bulletins de vote pour plus de 4 millions d'électeurs, à destination du Bureau du référendum au Sud-Soudan.

Ces bulletins seront utilisés pour le référendum du 9 janvier 2011, au cours duquel les citoyens du Sud seront appelés à s'exprimer sur leur volonté de rester unis au Nord ou de quitter l'union pour constituer leur propre pays indépendant.

Chaque bulletin de vote comporte deux photos : d'un côté, l'image d'une main signifiant l'indépendance, et de l'autre, l'image de deux mains représentant l'unité. Outre la fourniture des bulletins de vote, le PNUD a participé au processus du référendum en installant les 3.000 bureaux de vote et en procédant à l'inscription de plus de 3,5 millions d'électeurs au Soudan et dans huit pays de la diaspora.

« Nous sommes très heureux que le PNUD ait été en mesure d'assurer l'approvisionnement, en temps et en heure, de ces bulletins qui constituent un des composants essentiels de la tenue du référendum, particulièrement au vu des délais de livraison très courts et des défis logistiques y afférents », a déclaré George Conway, directeur adjoint du bureau du PNUD au Sud-Soudan.

Le programme du PNUD au Sud-Soudan appuie la mise en œuvre de l'Accord de paix global, conclu en 2005, qui avait mis un terme à la guerre civile au Soudan, et dont l'organisation du référendum constitue la dernière étape clé.

À cette occasion, le PNUD s'est associé à la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) pour former la Division intégrée de l'appui aux référendums et aux élections, chargée de mettre en œuvre l'assistance vitale du système des Nations Unies au référendum.

Pour soutenir l'effort des Nations Unies relatif au référendum, le PNUD a contribué à établir et équiper près de 3.000 bureaux d'inscription, et à former plus de 8.000 personnes chargées de leur gestion. Outre la fourniture et l'équipement des bureaux situés dans les zones les plus reculées, inaccessibles en voiture, le PNUD a participé à l'approvisionnement des kits du référendum à l'ensemble des bureaux électoraux au Sud-Soudan.

Le PNUD a également soutenu la coordination des campagnes d'éducation civique et des ateliers de formation destinés aux électeurs et assuré la fourniture, aux bureaux d'inscription électorale, des kits nécessaires au processus d'inscription, qui ont été acheminés par des ponts aériens vers les capitales des 10 États du Sud-Soudan. Il en a résulté que plus de 3,5 millions d'électeurs se sont inscrits sur les listes électorales dans le sud et le nord du pays, ainsi qu'en Australie, en Egypte, en Éthiopie, au Kenya, en Ouganda, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Les bureaux de vote seront ouverts du 9 au 15 janvier 2011 pour recueillir les votes des électeurs inscrits. Grâce à l'assistance du PNUD, deux observateurs nationaux indépendants seront affectés aux différents bureaux de vote pour surveiller les opérations de vote et de décompte de voix.

Pour améliorer la sécurité durant le vote, le PNUD a contribué à la formation de 20.000 officiers de police. Actuellement, il y a plus de 10.000 responsables de bureaux de vote qui participent à un programme de formation sur la gestion des bureaux du référendum et la conduite d'un processus de vote transparent et efficace.

Le PNUD a également aidé à l'installation des centres de données dans lesquels les votes seront dépouillés et devrait fournir des téléphones satellitaires aux bureaux de vote situés dans les régions les plus reculées ne disposant pas d'autres moyens de communication, afin de leur permettre de transmettre aux centres de données les résultats des votes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Référendum au Sud-Soudan : le panel de l'ONU appelle à un scrutin crédible

« Nous entrons dans la phase finale des préparatifs du référendum. L'inscription des électeurs s'est achevée et la période des contestations touche à sa fin. Il reste deux étapes importantes: les tribunaux vont se pencher sur les listes définitives des électeurs admissibles, puis les publier définitivement », a indiqué mercredi le Président du panel de l'ONU chargé de surveiller la préparation du référendum d'autodétermination au Sud-Soudan, Benjamin Mkapa.