Le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU en visite en Côte d'Ivoire

27 décembre 2010

Le Chef du Département des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Alain Le Roy, a rencontre lundi à Abidjan le Président-élu ivoirien Alassane Ouattara, au début d'une visite de quelques jours en Côte d'Ivoire.

« En tant que responsable des opérations de maintien de la paix, le premier objectif est de venir soutenir nos missions en particulier lorsqu'elles font face à un moment particulièrement délicat comme c'est le cas en ce moment en Côte d'Ivoire », a indiqué M. Le Roy à la presse, à la fin de l'entretien à l'Hôtel du Golf où résident le Président Ouattara et son équipe depuis la fin du scrutin présidentiel du 28 novembre 2010.

« L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) fait face à des responsables politiques en partie hostiles à sa présence », a ajouté le Chef du Département des opérations de maintien de la paix. Dans ce contexte, M. Le Roy a estimé qu'il était important de continuer d'apporter le soutien du siège de New York à l'ONUCI et de s'assurer qu'elle remplissait tout le mandat qui lui a été confié dans sa totalité et avec fermeté.

« Le Président Ouattara a trouvé que l'ONUCI remplissait son mandat de façon satisfaisante estimant toutefois qu'il y avait encore des améliorations à faire », a affirmé le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, qui a rappelé, par la même occasion, que la mission onusienne n'était en guerre contre personne.

« Nous protégeons les civils de la manière la plus impartiale possible, car nous avons à protéger les civils quels qu'ils soient, quelle que soit leur affiliation politique ou leur ethnie », a souligné M. Le Roy.

Interrogé sur une éventuelle rencontre avec le Président sortant Laurent Gbgabo, M. Le Roy a indiqué avoir soumis une demande dans ce sens et en attendre la réponse.

Au cours de sa visite, Alain Le Roy a également rencontré à Abidjan le Premier Ministre ivoirien Guillaume Soro. Il a aussi eu des entretiens avec le chef de délégation de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, Thierry De Saint-Maurice, le Représentant de l’Union africaine, Ambroise Niyonsaba et l’Ambassadeur de France, Jean-Marc Simon, pour discuter de la crise post-électorale dans le pays.

C'est la seconde visite de M. Le Roy en Côte d'Ivoire où il était venu en juin 2009.

La Côte d'Ivoire est confrontée à une grave crise politique depuis le second tour de l'élection présidentielle du 28 novembre 2010. Alassane Ouattara a été déclaré vainqueur par la Commission électorale indépendante et sa victoire a été reconnue par la communauté internationale. Mais son adversaire le Président sortant Laurent Gbagbo refuse de reconnaître sa défaite et de quitter le pouvoir.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : les Casques bleus feront usage de la force s'ils sont attaqués

Les Casques bleus de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) feront usage de la force s'ils sont attaqués, comme l'autorise le mandat octroyé par le Conseil de sécurité de l'ONU, a prévenu vendredi le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy.