Darfour : l'Envoyé de l'ONU appelle à l'arrêt des combats

26 décembre 2010

Le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de l'Union africaine au Darfour, Ibrahim Gambari, s'est dit ce week-end profondément préoccupé par les informations sur des combats, notamment à Dar al-Salam et Khor Abeche, et les tensions croissantes à Shangil Tobaya et d'autres endroits.

Le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de l'Union africaine au Darfour, Ibrahim Gambari, s'est dit ce week-end profondément préoccupé par les informations sur des combats, notamment à Dar al-Salam et Khor Abeche, et les tensions croissantes à Shangil Tobaya et d'autres endroits.

"Le Représentant spécial appelle instamment les parties à immédiatement cesser les combats et à apporter leur pleine coopération au Médiateur en chef conjoint en convenant d'une cessation immédiate des hostilités", a dit la Mission des Nations Unies et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD) dans un communiqué publié dimanche.

Ibrahim Gambari appelle tous ceux qui pourraient fournir un soutien aux groupes armés "à cesser immédiatement de le faire", a-t-elle ajouté.

La MINUAD a reçu des informations concernant des morts de civils, des déplacements forcés, des pillages et la destruction de biens appartenant à des civils lors de récents combats à Khor Abeche et Dar al-Salam. La Mission déclare "travailler étroitement avec la communauté humanitaire pour garantir la protection des civils".

Ibrahim Gambari appelle le gouvernement et les groupes armés "à apporter leur pleine collaboration à la MINUAD et à la communauté humanitaire, en fournissant notamment un accès sans restrictions à toutes les zones affectées, en particulier Shangil Tobaya, Dar al-Salam, Khor Abeche, Shaeria, Muhajeria, Marla et Labado."

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : la MINUAD dénonce des combats entre forces soudanaises et rebelles

La Mission des Nations Unies et de l'Union africaine (MINUAD) a noté vendredi avec une grave préoccupation les affrontements récemment signalés entre les Forces armées soudanaises et des mouvements rebelles à Dar al-Salaam, dans la province du Darfour Nord, à 60 kilomètres au sud d'El Fasher et à 35 kilomètres à l'est de Shangil Tobaya.