Pakistan : Ban Ki-moon choqué par un attentat devant un centre du PAM

26 décembre 2010

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est déclaré choqué par un attentat qui a eu lieu samedi matin devant un centre de distribution du Programme alimentaire mondial (PAM) dans le nord-ouest du Pakistan.

L'attentat, qui a eu lieu dans la ville de Khar, dans la province de Bajur, a tué 45 personnes et en a blessé beaucoup d'autres.

Ban Ki-moon "condamne sans équivoque cet acte de terrorisme répugnant qui a visé des personnes innocentes", a dit son porte-parole dans une déclaration publiée samedi soir.

Le Secrétaire général a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes, au gouvernement et au peuple du Pakistan.

Selon la presse, la province de Bajur, dans le nord-ouest du Pakistan, est un bastion des rebelles talibans pakistanais et une base arrière des talibans afghans qui mènent la rébellion contre les forces afghanes et l'OTAN de l'autre côté de la frontière.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne le meurtre de trois journalistes pakistanais

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné mardi le meurtre de trois journalistes pakistanais, le 6 décembre lors de deux événements distincts.