L'AIEA rapatrie vers la Russie, du combustible nucléaire autrefois utilisé en Serbie

23 décembre 2010

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé mardi l'achèvement d'un projet mené en partenariat avec la Serbie et d'autres pays européens pour rapatrier du combustible nucléaire vers des installations sécurisées en Russie.

Lancé en 2002, le projet consistait à retirer 2,5 tonnes de matériel radioactif, dont une partie composé d'uranium hautement enrichi (UHE), stockées à l'Institut des sciences nucléaires de Vinca, à Belgrade, où l'Union soviétique avait construit et alimenté un réacteur de recherche de 6,5 mégawatts nucléaires dans les années 1950.

L'AIEA a coordonné l'enlèvement du matériel, dont la présence constituait une menace potentielle pour la sécurité et l'environnement. Le dernier transfert qui s'est achevé mardi concernait plus de 8000 éléments de combustible usagé, dont 13 kg d'uranium hautement enrichi.

Ces opérations ont démarré le 18 novembre, avec le chargement de 16 conteneurs spéciaux à bord de camions, à l'Institut Vinca. Transféré ensuite sur un train, les conteneurs ont traversé la Serbie, la Hongrie et la Slovénie, pour arriver le 21 novembre au port de Koper. Chargés sur un cargo, les conteneurs ont été acheminés vers le port russe de Mourmansk, dans l'Arctique, avant d'être finalement envoyés à l'installation de retraitement de Mayak.

« C'était un projet très compliqué. Nous avons dû faire intervenir les gouvernements, les entrepreneurs et les organisations non gouvernementales. C'est un grand succès et nous en sommes très heureux », a déclaré le Directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano, dans un communiqué, rappelant aussi que c'était « le plus grand transfert de combustible nucléaire irradié réalisé en vertu du programme international de rapatriement du combustible nucléaire vers les Etats qui l'ont initialement fourni ».

L'AIEA a déjà participé activement aux rapatriements de combustible de République tchèque, de Hongrie, de Libye, de Roumanie et du Viet Nam.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'AIEA réitère sa détermination à lutter contre la prolifération nucléaire

A l'occasion de la présentation de son rapport à l'Assemblée générale de l'ONU, le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a réitéré l'engagement de l'agence pour lutter contre la prolifération des armes nucléaires et pour promouvoir l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire.