Tchad : la MINURCAT transfère ses activités avant de partir

22 décembre 2010

La Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) a procédé mardi, au cours d'une cérémonie organisée dans la capitale tchadienne, Ndjaména, à la remise officielle de ses programmes au gouvernement et aux agences du système des Nations Unies.

La remise s'inscrit dans le cadre de la résolution 1923 du Conseil de sécurité de l'ONU du 25 mai 2010, qui exigeait à la MINURCAT de quitter le Tchad d'ici la fin du mois de décembre. Depuis le mois de septembre de cette année, la MINURCAT et le Bureau du Coordonnateur Résident ont travaillé main dans la main pour assurer une transition harmonieuse.

La Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général de l'ONU, Rima Salah, a exprimé sa satisfaction lors de la remise des programmes de la MINURCAT. « L'équipe des Nations Unies a travaillé au Tchad avant l'arrivée de la MINURCAT. Elle possède une vaste expérience résultant de plusieurs années de travail sur le terrain. Le gouvernement et les agences des Nations Unies sont des partenaires naturels et en tant que tels, ils sont tenus de réaliser beaucoup de choses au service du peuple tchadien", a-t-elle dit.

Commentant la remise de ces programmes, le Coordonnateur Résident par intérim et Coordonnateur Humanitaire par intérim, Stefano Severe, a déclaré que la famille des Nations Unies était « tout à fait prête à reprendre certains des programmes de la MINURCAT pour assurer leur pérennisation et à bâtir sur les progrès réalisés jusqu'à présent dans l'Est. Il s'agit d'un ajout de taille à notre travail actuel, mais c'est un ajout que nous sommes heureux de mettre sur nos épaules".

Les programmes remis concernent les domaines des droits de l'homme, l'appui au système judiciaire et pénitentiaire, la promotion d'un Etat de droit et de la bonne gouvernance, le dialogue intercommunautaire et le retour des personnes déplacées, la protection des enfants et la lutte contre les violences sexuelles, ainsi que l'intégration du genre ainsi que du VIH/Sida dans toutes les activités existantes.

Chaque agence du système des Nations Unies sera chargée de coordonner et mettre en œuvre un ou plusieurs volets de ces acticités, en fonction de son mandat, de ses compétences et de son expérience sur le terrain. En outre, le gouvernement du Tchad, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), continuera de soutenir le Détachement Intégré de Sécurité (DIS), une structure tchadienne ayant bénéficié d'une formation par la MINURCAT pour la protection des réfugiés, des populations déplacées et des humanitaires, à travers un programme commun spécial d'appui au DIS, qui requiert le soutien financier de la communauté internationale.

La MINURCAT laisse également derrière elle une main-d'œuvre nationale qualifiée qui sera un grand atout pour l'équipe de pays des Nations Unies et le gouvernement du Tchad.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité salue la MINURCAT dont le mandat expire le 31 décembre

Le Conseil de sécurité de l'ONU a rendu hommage lundi à la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT), dont le mandat arrive à expiration le 31 décembre 2010, pour la contribution qu'elle a apportée à la protection des réfugiés, des déplacés et des acteurs humanitaires dans l'est du Tchad.