Le Conseil de sécurité salue la MINURCAT dont le mandat expire le 31 décembre

20 décembre 2010

Le Conseil de sécurité de l'ONU a rendu hommage lundi à la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT), dont le mandat arrive à expiration le 31 décembre 2010, pour la contribution qu'elle a apportée à la protection des réfugiés, des déplacés et des acteurs humanitaires dans l'est du Tchad.

Dans une déclaration à la presse lue par la Présidente du Conseil de sécurité pour le mois décembre, la Représentante des Etats-Unis auprès des Nations Unies, Susan Rice, le Conseil « note l'importance des mesures prises par le gouvernement tchadien, appuyé selon que de besoin par l'équipe de pays des Nations Unies, dans les domaines de la justice, y compris le secteur pénitentiaire, de la violence sexuelle et sexiste, de la protection de l'enfance, des droits de l'homme, de la réconciliation locale et de la lutte anti-mines, à la suite du retrait de la MINURCAT. »

Le Conseil rappelle que « le gouvernement tchadien est déterminé à assumer l'entière responsabilité de la sécurité et de la protection de la population civile dans l'est du Tchad » et reconnaît le rôle critique que la force tchadienne appelée Détachement intégré de sécurité (DIS) sera appelé à jouer dans un avenir prévisible pour protéger les civils.

Les membres du Conseil se félicitent de l'action entreprise par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) avec les autorités tchadiennes en vue d'établir un mécanisme pour mobiliser et gérer l'appui des donateurs en faveur du DIS après le 1er janvier 2011.

Le Conseil a enfin pris note du retrait total de la MINURCAT de la République centrafricaine à la date du 15 novembre 2010.

« Il demeure fortement préoccupé par les problèmes que les forces de sécurité du gouvernement centrafricain rencontrent à Birao » et par « les problèmes de sécurité en République centrafricaine. » « Il condamne toutes les attaques commises par des groupes armés locaux et étrangers, y compris l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), qui menacent la population, ainsi que la paix et la stabilité dans le pays et la sous-région », ajoute la déclaration.

Le Conseil « encourage les gouvernements centrafricain, tchadien et soudanais à resserrer la coopération entre eux en vue de sécuriser leurs frontières communes. »

Créée le 25 septembre 2007 par la résolution 1778 du Conseil de sécurité, la MINURCAT avait pour mandat de protéger les civils et de faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire aux dizaines de milliers de réfugiés venus du Soudan.

En mai 2010, à la demande des autorités tchadiennes et après que celles-ci se soient engagées à assumer la responsabilité totale de la protection des réfugiés, le Conseil de sécurité a voté la fin de la mission onusienne et programmé son retrait d'ici à la fin 2010.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité vote la fin du mandat de la MINURCAT

Le Conseil de sécurité de l'ONU a voté mardi une résolution mettant fin à la Mission des Nations Unies en République Centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) le 31 décembre 2010. Le retrait graduel des composantes militaire et civile commencera dès vendredi 27 mai et la responsabilité de la protection des réfugiés et des déplacés internes est transférée au gouvernement tchadien.