RDC : 40 policiers congolais formés à la sécurisation de comptoirs miniers

16 décembre 2010

La police de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) et la Division provinciale des mines ont formé 40 membres de la Police Nationale Congolaise (PNC), issus des deux Kivu, à la sécurisation des comptoirs miniers.

S'exprimant à l'occasion de la remise des diplômes couronnant la formation, le 13 décembre dernier, la Chef du bureau de la MONUSCO au Sud Kivu, Christine Kapalata, a estimé que « la formation et le déploiement de policiers constitue l'un des volets importants du processus de stabilisation ». Elle a également appelé les policiers à faire preuve de professionnalisme, d'intégrité, de réalisme et de probité morale une fois déployés sur le terrain.

Au cours de la formation, les policiers ont été entrainés aux techniques d'auto-défense et d'intervention sur les comptoirs miniers. Une formation sur l'exploitation illégale des ressources naturelles et le respect des droits de l'homme a également été dispensée, a indiqué la MONUSCO par communiqué.

L'exploitation illégale constitue depuis longtemps une importante fuite de revenus pour le Trésor public congolais, tant aux niveaux provincial que national. Les problèmes liés à l'exploitation des ressources naturelles constituent un grand défi pour la résolution des conflits dans la région des Grands Lacs, et dans cette partie Est de la RDC où l'autorité de l'Etat est en train d'être restaurée progressivement, souligne la MONUSCO.

Dans le cadre de la stabilisation de l'Est du pays, l'établissement de centres de négoce dans les zones minières avait été décidé afin de normaliser l'exploitation des ressources naturelles et d'assurer leur traçabilité pour éviter qu'elles n'alimentent les conflits armés. Ces centres sont l'un des secteurs visés par le Fonds de stabilisation et de relèvement pour la RDC, lancé en novembre 2009 par le gouvernement congolais, dans le cadre du Plan gouvernemental de stabilisation et de reconstruction des zones sortant de conflits armés, STAREC.

Parmi les cinq centres de négoce prévus dans le projet expérimental dans les Kivu, deux seront établis au Sud Kivu - l'un à Mugogo, en territoire de Walungu, et l'autre à Numbi, dans le territoire de Kalehe.

La formation assurée par la Police des Nations Unies (UNPOL), avec le financement de l'Organisation internationale des migrations (OIM), s'inscrit dans le cadre spécifique de la mise en place de mécanismes de contrôle de ces ressources.

Cet appui est conforme à la résolution 1925 du Conseil de Sécurité qui demande à la MONUSCO d'assister le gouvernement de la RDC dans la lutte contre l'exploitation illicite des ressources naturelles et de renforcer ses capacités à cette fin, précise la MONUSCO.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : le Représentant de l'ONU visite un centre de formation de la police nationale

Le Représentant spécial de l'ONU et chef de la Mission en République démocratique du Congo (MONUSCO), Roger Meece, s'est rendu mardi au centre d'instruction de Kapalata, située au nord de Kisangani, pour suivre le déroulement de la formation de quelques 500 nouvelles recrues de la Police nationale congolaise (PNC).