L'ONU appelle les Népalais à un accord avant le retrait de la MINUNEP

15 décembre 2010

La Représentante spéciale de l'ONU pour le Népal, Karin Landgren, a appelé le gouvernement et les Maoïstes à se mettre rapidement d'accord sur la réinsertion des ex-combattants maoïstes alors que le mandat de la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUNEP) expire le 15 janvier 2011.

« Les parties devraient se concentrer sur l'obtention rapide d'un accord sur l'intégration et la réinsertion des membres de l'armée maoïste », a déclaré Karin Landgren dans une lettre adressée le 13 décembre au Premier ministre népalais, Madhar Kumar, et au Président du Parti communiste unifié maoïste népalais, Pushpa Kamal Dahal.

« Nous encourageons les parties à accélérer la conclusion d'un accord sur tous les aspects de gestion et de supervision, sur la manière dont les cantonnements seront supervisés, et sur un cadre légal clair et un mécanisme formel pour la résolution des différends qui doit être mis en place après le retrait de la MINUNEP », a-t-elle ajouté. « C'est dans l'intérêt de toutes les parties d'arriver à un accord sur les arrangements provisoires qui seront mis en place après le départ de la Mission ».

Après s'être rendu plusieurs fois au Népal ces derniers mois pour préparer le retrait de la MINUNEP, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe, a récemment estimé lors de consultations à huis-clos avec le Conseil de sécurité que la volonté de compromis exprimée par les Népalais ne s'était « pas encore traduite en actes. »

La MINUNEP a été établie en 2007, un an après la signature d'un accord de paix entre le gouvernement népalais et les Maoïstes mettant fin à une longue guerre civile qui a entraîné la mort de 13.000 personnes. Son mandat inclut la surveillance de la gestion des armes et du personnel armé des Maoïstes et de l'Armée du Népal, ainsi qu'une assistance à la surveillance des arrangements du cessez-le-feu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Népal : un compromis est nécessaire avant le retrait des Casques bleus, selon Pascoe

Après s'être rendu au Népal au début du mois de décembre pour préparer le retrait de la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUNEP), le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe, a expliqué jeudi devant le Conseil de sécurité de l'ONU que les dirigeants népalais faisaient preuve d'une plus grande volonté pour trouver un compromis afin d'achever le processus de paix.