Côte d'Ivoire : l'ONU mobilisée pour aider le pays à sortir de l'impasse politique

Un poste d'observation de l'ONU en Côte d'Ivoire.
Un poste d'observation de l'ONU en Côte d'Ivoire.

Côte d'Ivoire : l'ONU mobilisée pour aider le pays à sortir de l'impasse politique

Alors que le Conseil de sécurité a reconnu jeudi la victoire d'Alassane Ouattara au second tour de l'élection présidentielle de Côte d'Ivoire, le Représentant spécial de l'ONU pour la Côte d'Ivoire, Y J Choi, s'est entretenu samedi, avec l'Archevêque d'Abidjan, le cardinal de l'Eglise catholique, Jean-Pierre Kutwa, pour discuter de la situation post-électorale.

« Je suis venu chercher la vision auprès du guide spirituel qu'est le Cardinal dans ces moments difficiles », a indiqué M. Choi à la fin de la rencontre à la Cathédrale Saint-Paul d'Abidjan.

« Avec le Représentant spécial, nous avons essayé de voir tout ce qui peut être fait pour que cette Nation soit sauvée et pour nous, nous demandons que Dieu nous aide à trouver ce qu'il faut », a déclaré Mgr Kutwa. Il a, dans ce cadre, annoncé une semaine de prières et de jeûne à partir du lundi.

Depuis la fin du second tour du scrutin présidentiel, le Chef l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a multiplié les contacts avec les acteurs ivoiriens et le corps diplomatique pour trouver une solution pacifique à l'impasse politique actuelle.

Y J Choi a discuté jeudi à Abidjan, de la situation post électorale avec le Président élu Alassane Ouattara. A la sortie de la rencontre à l'Hotel du Golf, M. Choi a précisé aux journalistes qu'il allait multiplier ses rencontres avec eux, en raison des développements du processus électoral, a indiqué l'ONUCI.

« Nous aurons désormais deux conférences de presse par semaine car la situation reste quand même sensible et vous êtes conviés à y prendre part », a-t-il dit.

A la question de savoir s'il allait rencontrer le Président sortant Laurent Gbagbo, le Représentant spécial s'est dit prêt, à tout moment, à lui rendre visite.

C'est la première rencontre du Chef de l'ONUCI avec M. Ouattara depuis la certification du second tour de l'élection présidentielle le donnant vainqueur du scrutin.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué vendredi être particulièrement attentif aux développements de la crise post-électorale en Côte d'Ivoire, qui a déjà poussé quelque 2.000 Ivoiriens, pour la plupart des femmes et des enfants, à rejoindre le Libéria et la Guinée voisins.