Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité reconnait la victoire d'Alassane Ouattara

9 décembre 2010
Le Conseil de sécurité de l'ONU.

Réunis mercredi soir au siège de l'ONU, à New York, les Etats membres du Conseil de Sécurité ont appelé « les parties en présence à respecter le résultat de l'élection », à savoir la victoire d'Alassane Ouattara au second tour de l'élection présidentielle de Côte d'Ivoire.

« À la lumière de la reconnaissance par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) de M. Alassane Dramane Ouattara comme Président élu de la Côte d’Ivoire et comme le représentant de la voix librement exprimée du peuple ivoirien, telle que proclamée par la Commission électorale indépendante, les membres du Conseil appellent toutes les parties prenantes à respecter le résultat de l’élection », ont dit les Etats membres dans une déclaration à la presse publiée mercredi soir.

Le Conseil de sécurité « condamne dans les termes les plus vifs tout effort visant à contourner la volonté populaire ou à porter atteinte à l’intégrité du processus électoral, comme à la tenue d’élections libres et régulières en Côte d’Ivoire ». Les Etats membres ont exprimé leur soutien aux « efforts de l'Union Africaine et de la CEDEAO pour promouvoir le dialogue » et ont appelé « toutes les parties prenantes ivoiriennes à faire preuve d'un maximum de retenue et à travailler ensemble pour restaurer une paix durable et encourager la réconciliation politique du pays ».

Le Conseil a déploré « la suspension des médias non-gouvernementaux » dans le pays. Les Etats membres ont rappelé l'importance pour tous les citoyens de disposer d'un accès à une information pluraliste et diversifiée et ont exhorté les autorités à rétablir l'accès équitable aux médias.

Le Conseil de sécurité a également salué le rôle du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et a souligné l'action constructive de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) et de son chef, le Représentant spécial de l'ONU pour la Côte d'Ivoire, Y J Choi.

Enfin, les Etats membres ont réitéré la volonté du Conseil de sécurité « d'imposer des mesures ciblées contre les personnes qui tentent de menacer le processus de paix, d'obstruer le travail de l'ONUCI et des autres acteurs internationaux ou de commettre de sérieuses violations des droits de l'homme et du droit international ».

Le Conseil de sécurité a réitéré son soutien au travail de l'ONUCI et appelé toutes les parties à coopérer avec la Mission onusienne afin de « progresser dans le processus de paix ivoirien ».

De son côté, Y J Choi a discuté jeudi à Abidjan, de la situation post électorale avec le Président élu Alassane Ouattara. A la sortie de la rencontre à l’Hotel du Golf, M. Choi a précisé aux journalistes qu’il allait multiplier ses rencontres avec eux, en raison des développements du processus électoral, a indiqué l’ONUCI.

« Nous aurons désormais deux conférences de presse par semaine car la situation reste quand même sensible et vous êtes conviés à y prendre part », a dit le Chef de l’ONUCI.

A la question de savoir s’il allait rencontrer le Président sortant Laurent Gbagbo, le Représentant spécial s’est dit prêt, à tout moment, à lui rendre visite.

C’est la première rencontre du Chef de l’ONUCI avec M. Ouattara depuis la certification du second tour de l’élection présidentielle le donnant vainqueur du scrutin.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.