RDC : le Représentant de l'ONU visite un centre de formation de la police nationale

RDC : le Représentant de l'ONU visite un centre de formation de la police nationale

Roger Meece.
Le Représentant spécial de l'ONU et chef de la Mission en République démocratique du Congo (MONUSCO), Roger Meece, s'est rendu mardi au centre d'instruction de Kapalata, située au nord de Kisangani, pour suivre le déroulement de la formation de quelques 500 nouvelles recrues de la Police nationale congolaise (PNC).

Lancé officiellement en septembre dernier, ce projet prévoit la formation en six mois de ces 500 recrues, dont 24 femmes, issues d'anciens groupes armés du Nord Kivu et intégrées dans les forces de police congolaises, conformément aux Accords de Goma signés en mars 2009 entre le gouvernement et les groupes armés.

La formation s'inscrit plus largement dans le programme de renforcement des capacités de la PNC dans les provinces du Bas-Congo, de Kinshasa, de l'Est et du Nord-Kivu, financé à hauteur de 1.350.000 de dollars par le gouvernement japonais par le biais de son Agence de coopération internationale (JICA). Elle bénéficie aussi de l'appui de la MONUSCO, qui apporte un soutien logistique pour le transport aérien des recrues et son aide technique avec des formateurs de sa police, l'ONUPOL.

« Le professionnalisation du personnel de la police nationale congolaise est un volet indispensable à son efficacité. Et seule une politique de formation tout azimut cohérente visant à atteindre les standards internationaux permettra d'atteindre les objectifs fixés », a souligné Roger Meece lors d'une cérémonie organisée avec les nouvelles recrues.

Le Représentant de l'ONU a également remercié les Etats membres qui ont participé à la mise en place de la Police nationale congolaise et à son renforcement, en les encourageant « à poursuivre et même intensifier leur engagement au bénéfice de la Police nationale congolaise et, par conséquent, de la consolidation de la paix dans el pays, pour le plus grand bien des populations civiles ».

De son côté, le commissaire de la police de la MONUSCO, Abdallah Wafy, a vanté les mérites d'un projet qui « constitue un exemple de coopération et de coordination entre quatre partenaires : la JICA pour le financement, le PNUD pour la gestion administrative et financière, la police de l'ONU qui dispense l'ensemble des cours théoriques, techniques et pratiques, en étroite collaboration avec la PNC ».

Lors de sa visite, Roger Meece était accompagné de plusieurs personnalités, dont le vice-Premier ministre congolais de l'Intérieur et de la Sécurité, Adolphe Lumanu, ainsi que plusieurs ambassadeurs, notamment ceux de la Belgique, du Japon, de la France, de la Suède, des Pays-Bas et du Royaume-Uni. Le Représentant de la JICA en RDC, Eiro Yonekazi Nakagawa, la Conseillère adjointe pour les questions de police à l'ONU, Anne-Marie Orler, et le Directeur adjoint d'Interpol, Jean-Daniel Pitteloup, étaient également présents.