Afghanistan : la Coordonnatrice adjointe des secours d'urgence à Kandahar

4 décembre 2010
Catherine Bragg.

À la veille du lancement de l'appel de fonds humanitaire pour l'Afghanistan, la Coordonnatrice adjointe des secours d'urgence de l'ONU, Catherine Bragg, était samedi à Kandahar, dans le sud du pays, où elle s'est entretenue avec le Gouverneur de la province, des représentants politiques locaux, des responsables militaires américains, les membres de l'Équipe de reconstruction provinciale et des agences humanitaires dans la région.

« La population civile, en particulier dans le sud de l'Afghanistan, est prise au piège et souffre de manière disproportionnée », a déclaré la n° 2 du Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

« Les menaces ou les attaques contre l'ONU et la communauté humanitaire ne font qu'aggraver cette situation désespérée, en plus de gêner l'assistance et la protection des civils », a-t-elle ajouté.

L';instabilité, la violence et les combats continuent dans le sud de l'Afghanistan, où les conditions humanitaires se sont détériorées. Le nombre de blessés de guerre traités à l'hôpital régional Mirwais, à Kandahar, soutenu par le Comité international de la Croix Rouge, a atteint un niveau record. Près de deux fois plus de patients blessés dans des combats sont arrivés en août et en septembre, par rapport à la même période l'année dernière.

En plus du conflit, les organisations humanitaires à Kandahar ont également souligné l'impact des catastrophes naturelles sur la population, notamment la sécheresse, les fortes chutes de neige et les inondations qui ont encore réduit les moyens de subsistances et accru la vulnérabilité des populations.

Au cours de ses entretiens, Catherine Bragg a insisté sur la nécessité de respecter la Convention de Genève et le droit de la population civile de recevoir une assistance humanitaire.

« J'exhorte toutes les parties au conflit à autoriser et à garantir la sécurité de l'accès humanitaire aux populations civiles dans le besoin », a-t-elle déclaré.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.