Ban Ki-moon : paix et désarmement, priorités communes de l'ONU et de l'OSCE

Ban Ki-moon : paix et désarmement, priorités communes de l'ONU et de l'OSCE

Le Secrétaire général Ban Ki-moon au Sommet de l'OSCE à Astana.
La paix, les droits humains et les libertés fondamentales, le développement durable, le désarmement et la non-prolifération des armes nucléaires sont des priorités communes aux Nations Unies et à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a souligné mercredi le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, lors d'un Sommet de l'OSCE à Astana, au Kazakhstan.

« La région de l'OSCE elle-même abrite plusieurs conflits qui ont besoin d'urgence de solutions et de négociations pacifiques. Tous les peuples y compris ceux qui vivent dans les zones en conflits attendent notre assistance », a déclaré Ban Ki-moon.

Le chef de l'ONU a évoqué la coopération étroite de l'ONU et de l'OSCE pendant la crise en Kirghizistan et dans le processus de paix en Afghanistan.

« Notre second défi collectif et commun est le progrès des libertés fondamentales et des droits humains. L'OSCE est un acteur fondamental dans la promotion et le soutien pour la conduite d'élections libres et justes. Nous avons un partenariat efficace dans ce domaine. Renforçons notre partenariat dans la consolidation démocratique car, comme nous le savons, des élections crédibles sont un élément essentiel de la démocratie mais ne garantissent pas la bonne gouvernance », a indiqué le Secrétaire général.

Ban Ki-moon a souligné les progrès qui ont été faits sur les questions de réduction de la pauvreté et développement durable. « Je compte sur l'OSCE pour mettre en œuvre cet agenda important ».

Enfin, le chef de l'ONU a exprimé le souhait de renforcer la coopération en matière de régulation, de désarmement et de non-prolifération des armes nucléaires. « La communauté internationale à réaliser des progrès dans le domaine du désarmement et de la non-prolifération notamment avec la tenue de la Conférence d'examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en mai dernier », a-t-il déclaré.

« Renforçons notre travail sur les armes conventionnelles, la transparence et la confiance et les mesures de sécurité », a-t-il précisé.

« Les Nations Unies sont à vos côtés dans la recherche d'un monde plus sûr, plus juste et plus prospère pour tous », a-t-il conclu.

L'OSCE regroupe 56 Etats situés en Europe, en Asie centrale et en Amérique. L'OSCE est la plus importante des organisations de sécurité régionale. Elle déploie un large éventail d'activités relevant des trois dimensions de la sécurité : humaine, politico-militaire et économico-environnementale.

En marge du Sommet de l'OSCE, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a eu des rencontres bilatérales avec la Secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, le Vice-premier ministre britannique, Nicholas Clegg, la Présidente de Lituanie, Dalia Grybauskaite, le Ministre des affaires étrangères sud-coréen, Kim Sung-hwan, le Premier ministre français, François Fillon, et le Ministre des affaires étrangères australien, Kevin Rudd.