Trafic de drogue : l'ONU salue le travail du Centre de coordination d'Asie centrale

29 novembre 2010

L'ONU peut travailler plus étroitement avec les organisations régionales dans la lutte contre le trafic de drogue, a estimé lundi le Directeur exécutif du Bureau de l'ONU contre la drogue et le crime (ONUDC), Iouri Fedotov, qui s'exprimait au Kazakhstan, devant le Centre d'information et de coordination régionale d'Asie centrale (CARICC), à l'occasion d'une tournée régionale.

Dans son allocution, il a salué les efforts et le travail du Centre qui a ouvert l'année dernière, avec la charge de coordonner les opérations de répression contre le trafic de produits chimiques utilisés dans la fabrication d'héroïne, de partager et d'analyser les renseignements et informations recueillies avec les organisations régionales et internationales (Interpol, Europol..). Il a en particulier souligné les saisies de plus de 200kgs d'héroïne et de plus de 100kgs d'opium.

Iouri Fedotov a indiqué qu'il souhaitait voir le CARICC jouer un rôle plus grand, notamment en coordonnant ses opérations de collectes et d'analyses de renseignement en étroite collaboration avec les organisations régionales, en premier lieu l'ONUDC, qui a lancé récemment un « Programme régional pour l'Afghanistan et les pays voisins ».

« Ce programme servira de plate-forme pour les pays de la région et la communauté internationale, pour travailler ensemble à développer et mettre en œuvre des stratégies efficaces et intégrées de lutte contre le crime organisé et le trafic de drogue », a-t-il expliqué.

« L'ONUDC voudrait aider le CARICC à jouer un rôle plus actif dans l'approche axée sur le renseignement de la lutte contre le trafic de drogue », a-t-il ajouté.

La visite de Iouri Fedotov au CARICC s'inscrit dans la cadre d'une tournée régionale en Asie centrale et occidentale, qui l'a déjà menée aux Emirats arabes unis, où l'ONUDC va ouvrir un bureau au début de l'année prochaine. « Ce pays joue un rôle important dans la lutte contre le trafic de drogue et notre coopération s'accroît », a-t-il indiqué.

« En raison de leur position critique dans la région, les Émirats arabes unis peuvent géographiquement et économiquement faire une différence tangible dans la lutte contre les crimes tels que le trafic de drogues et celui d'êtres humains », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONUDC aide le Kirghizistan à lutter contre le trafic de drogue

Le Directeur de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Iouri Fedotov, a exprimé « son plein appui au gouvernement du Kirghizistan » confronté à la menace croissante de la production et du trafic de drogue qui sévissent en Asie centrale.