Côte d'Ivoire : malgré des tensions, l'ONU se dit confiante sur le scrutin

28 novembre 2010

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a déploré les incidents survenus samedi à Abobo un quartier situé au nord d'Abidjan à la veille du second tour de l'élection présidentielle qui oppose Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo.

« L'ONUCI invite le peuple ivoirien à garder calme et sérénité en cette phase cruciale de l'histoire du pays. Le maintien de ce climat est essentiel afin de permettre le déroulement du scrutin présidentiel dans les meilleures conditions possibles », a indiqué dimanche l'ONUCI par communiqué de presse.

« L'objectif est de continuer de travailler ensemble en vue de maitriser la situation et en même temps de préserver les acquis remarquables du processus électoral qui a atteint son heure de vérité », a rappelé la mission onusienne.

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Côte d'Ivoire, YJ. Choi, les observateurs internationaux et des membres du corps diplomatique, ont visité plus d'une douzaine de bureaux de vote répartis dans trois centres dans le district d'Abidjan et ses environs, le dimanche 28 novembre, pour évaluer sur place la situation électorale.

« Je suis de plus en plus confiant que le peuple ivoirien va, une fois encore surprendre le monde agréablement et j'apprécie la bonne organisation dans les bureaux de vote et la discipline des électeurs », a déclaré Y J Choi à l'issue d'une visite des bureaux de vote, qui les a conduit successivement au Lycée Mamie Faitai de Bingerville, au Lycée Technique des deux Plateaux (commune de Cocody) et au Centre d'éducation préscolaire d'Abobo (Commune d'Abobo).

M. Choi a pris le temps de discuter avec les électeurs qui lui ont fait part de leur satisfaction et de leur enthousiasme à prendre part au second tour du scrutin présidentiel. Certains d'entre eux notamment à Cocody, ont exprimé leur impatience qualifiant les opérations de vote de « lentes ». Il a aussi discuté avec chaque président des CEI, les agents électoraux ainsi que les représentants des deux candidats.

« Je suis surtout content de la présence des représentants des candidats dans les bureaux de vote et l'esprit de fraternité qui prévaut», a souligné le Représentant spécial.

Le Chef de la Mission d'observation de l'Union Africaine, Joseph Kokou Koffigoh, s'est lui aussi dit rassuré, estimant que les craintes provoquées par la montée des tensions ces derniers jours ne s'étaient pas traduites sur le terrain.

« Il n'y a certes pas l'affluence du premier tour, cependant la mobilisation et le calme constatés nous permettent de croire que le taux de participation sera notable afin que le scrutin ait une certaine crédibilité », a-t-il affirmé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : l'ONU s'inquiète des tensions à la veille du 2e tour de la présidentielle

Le Haut commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay, a exprimé sa profonde inquiétude samedi sur les incitations à la violence en Côte d'Ivoire à la veille du second tour de l'élection présidentielle.