Côte d'Ivoire : rencontre entre l'ONU et les autorités militaires avant l'élection

26 novembre 2010

A deux jours du second tour de l'élection présidentielle, le Représentant spécial de l'ONU pour la Côte d' Ivoire, Y J Choi, a rencontré vendredi les chefs militaires des forces ivoiriennes afin de coordonner leurs efforts dans la sécurisation du processus électoral et les informer des dispositions prises par l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) pour un second tour réussi du scrutin présidentiel.

En présence du Commandant de la Force de l'ONUCI, le Général Abdul Hafiz, M. Choi a discuté avec les Généraux Philippe Mangou des Forces de Défense et de Sécurité (Philippe Mangou), Soumaila Bakayoko des Forces Armées des Forces Nouvelles (FAFN) et Jean-Pierre Passalet de la force Licorne. Des initiatives destinées à faciliter le déroulement du second tour prévu dimanche, notamment au niveau du transport des procès-verbaux et de la proclamation progressive des résultats provisoires par la Commission Electorale Indépendante (CEI) ont été abordées, a indiqué vendredi l'ONUCI par communiqué de presse.

A l'issue de la réunion, les Généraux Philippe Mangou et Soumaila Bakayoko ont souligné « la collaboration parfaite et la synergie de leurs deux forces, en vue de la sécurisation de l'élection présidentielle et appelé les populations à aller voter dans un climat apaisé », a précisé l'ONUCI.

Jeudi, Y J Choi a également rencontré au siège de l'ONUCI, plusieurs délégations d'observateurs internationaux. La rencontre visait à faire le point du premier tour et harmoniser les dispositions pour l'observation électorale du second tour de la présidentielle, prévu le dimanche 28 novembre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU renforce la sécurité pour le scrutin présidentiel ivoirien

A trois jours du second tour de l'élection présidentielle ivoirienne, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Côte d'Ivoire, Y J Choi, a annoncé jeudi à Abidjan, le renforcement des mesures de sécurité notamment le transport des Procès verbaux des bureaux de vote afin de garantir « la transparence et la crédibilité de l'élection présidentielle et de sauvegarder les résultats ».